Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2008 → Microfinance et mésofinance : comparaison de deux outils de développement (Maroc)

CERGY PONTOISE : ISTOM (2008)

Microfinance et mésofinance : comparaison de deux outils de développement (Maroc)

HUYNH, Corinne

Titre : Microfinance et mésofinance : comparaison de deux outils de développement (Maroc)

Auteur : HUYNH, Corinne

Etablissement de soutenance : CERGY PONTOISE : ISTOM

Grade : Ingénieur ISTOM 2008

Résumé
La microfinance se définit comme la mise à disposition de services financiers à petite échelle tels que le crédit, l’épargne ou l’assurance, à l’attention des populations exclues des services financiers classiques. En offrant des possibilités de financement aux populations les plus marginalisées, elle est aujourd’hui, par ce fait, mentionnée comme outil à part entière de réduction de la pauvreté, brisant les situations de dépendance, diminuant la vulnérabilité des populations face aux aléas sociaux comme économiques et s’inscrivant dans une évolution des modes de pensée du développement. Le Maroc, avec un taux de bancarisation inférieur à 22%, a connu dans les années 80 une fulgurante ascension des organismes de microfinance essayant de combler ce manque financier. Ces institutions se sont développées en se concentrant sur les populations les plus pauvres, dans un objectif de catalyse économique mais en oubliant un échelon important de l’économie : celui des très petites entreprises informelles et semi-informelles. C’est dans ce contexte que la mésofinance a vu le jour, et tente de servir ce secteur intermédiaire riche en capacité productrice de valeurs. Ce mémoire tente d’étudier la pertinence du déploiement de ce nouvel outil du développement face aux imperfections, aux inadaptations et aux manques du secteur de la microfinance. Une réflexion sera menée entre ces deux outils dans un objectif de comparaison et de confrontation des différentes méthodes et services proposés, en vue d’une articulation éventuelle entre les secteurs

Mots clés : COMPARAISON / FINANCEMENT / MAROC / MICROFINANCE / SECTEUR FINANCIER / SECTEUR INFORMEL

Présentation (ISTOM)

Page publiée le 24 mars 2017, mise à jour le 9 octobre 2019