Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mali → Nouvelles technologies pour les jeunes agriculteurs maliens - Apport de la géomatique et de l’analyse spatiale en faveur de l’accès des jeunes aux métiers de l’agriculture}

2017

Nouvelles technologies pour les jeunes agriculteurs maliens - Apport de la géomatique et de l’analyse spatiale en faveur de l’accès des jeunes aux métiers de l’agriculture}

Mali

Titre : Nouvelles technologies pour les jeunes agriculteurs maliens - Apport de la géomatique et de l’analyse spatiale en faveur de l’accès des jeunes aux métiers de l’agriculture

Pays : Mali

Durée : 01-01-2017 / 31-12-2018

Code du projet  : 17cnop-6661

Descriptif
Environ 180 000 jeunes ruraux arrivent chaque année sur le marché du travail au Mali avec des difficultés extrêmes à trouver des débouchés professionnels. Ce chiffre pourrait atteindre 240 000 en 2025, induisant un besoin d’emploi pour près de 3 millions de jeunes en milieu rural. Plusieurs programmes sont mis en œuvre pour répondre à ces défis, et pointent parmi d’autres deux axes à travailler : (i) la fragilité de l’accès au foncier pour les jeunes ruraux en termes de difficulté de sécurisation de l’utilisation du foncier ; (ii) une revendication des jeunes pour un autre type d’agriculture, plus en lien avec l’utilisation de techniques et technologies.
La CNOP, plateforme des OP nationales du Mali, est engagée depuis 2014-15 dans un programme de l’Etat en faveur de la formation et l’installation des jeunes (programme FIER) et vient d’obtenir des financements Gafsp sur la ligne « secteur privé » pour engager un projet d’installation de jeunes sur des filières porteuses. Une délégation du syndicat français Jeunes Agriculteurs a été mobilisée par Afdi pour participer à ces réflexions.
Depuis 2013, la CNOP et l’AOPP sont engagées, avec l’appui Afdi, sur deux volets : * Politique : pour l’élaboration d’un mémorandum sur le foncier et la lecture critique des politiques et textes de loi. Ont été mobilisés des juristes et responsables Fnsafer et Fnsea ; * De gestion locale : le diagnostic de quelques commissions foncières, une étude sur l’emprise de Bamako sur les terres agricoles et une étude terrain dans une commune rurale voisine, Sanankoroba. Cette étude a été menée en collaboration avec la Safer, l’université de Caen et l’université de Bamako

Mise en œuvre : Coordination nationale des organisations paysannes du Mali

Financement : Agriculteurs Français et Developpement International

Budget : € 166.173

Présentation : Agro-Info net

Page publiée le 31 juillet 2017