Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mali → Construction d’un point d’eau potable dans le village de Tassembé Cercle de Bandiagara (Mali)

Date non précisée

Construction d’un point d’eau potable dans le village de Tassembé Cercle de Bandiagara (Mali)

Mali

Titre : Construction d’un point d’eau potable dans le village de Tassembé Cercle de Bandiagara (Mali)

Pays : Mali

Localisation : Les 7 villages concernés par le programme - Dianou, Omonia, Amala-Guintanga, Yawa, Koundé, Tassembé et Endeguem – sont situés dans le cercle de Bandiagara (75 km à l’est de Mopti) dans une région appelée « Pays Dogon ». Ils représentent environ 4000 habitants.

Dates : Date non précisée

Identification : Projet n°76 H Tassembé Mali

Présentation
Le projet a pour objectif d’améliorer la santé oculaire (lutte contre le trachome) des populations de ces villages par la construction d’un point d’eau potable couplée à des actions d’information et d’éducation. Les 500 habitants de ce village ne disposent pas de point d’eau permanent et doivent donc parcourir plusieurs kilomètres pour pouvoir puiser de l’eau.
Le village a donc pris l’initiative de construire un forage et de l’équiper d’une pompe manuelle en aménageant ses abords en surface. La construction du point d’eau, la construction des aménagements de surface, profiteront directement au bétail, aux villageois et indirectement aux villages voisins (hommes et bétails) encore déficitaires en eau. En aidant la population de ce village à résoudre leur problème d’eau, nous améliorerons leurs conditions sanitaires et nous leur permettrons de prendre en mains leur développement
Le forage sera réalisé suivant un cahier de prescriptions techniques déjà établi et conforme aux normes nationales maliennes. Le projet prévoit la construction d’aménagements de surface autour de chaque point d’eau afin d’améliorer la salubrité de leurs abords et garantir la qualité de l’eau.

Partenaire : Eau Vive

Financement  : Rotary Club d’Evreux • Rotary Club d’Evreux Beffroi • Rotary Club Bamako Amitié

Budget : 15 467 €

Présentation : Eau Sans Frontière

Page publiée le 1er août 2017