Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2005 → Evaluation des activités du Projet d’Appui à la professionnalisation des producteurs de coton sur les capacités institutionnelles des organisations de producteurs de coton au sein des provinces du Houet, du Ioba, de la Bougouriba, du Kénédougou, du Tuy et de l’Union Nationale des Producteurs de coton burkinabé

CERGY PONTOISE : ISTOM (2005)

Evaluation des activités du Projet d’Appui à la professionnalisation des producteurs de coton sur les capacités institutionnelles des organisations de producteurs de coton au sein des provinces du Houet, du Ioba, de la Bougouriba, du Kénédougou, du Tuy et de l’Union Nationale des Producteurs de coton burkinabé

PFEIFFER, Aurélie

Titre : Evaluation des activités du Projet d’Appui à la professionnalisation des producteurs de coton sur les capacités institutionnelles des organisations de producteurs de coton au sein des provinces du Houet, du Ioba, de la Bougouriba, du Kénédougou, du Tuy et de l’Union Nationale des Producteurs de coton burkinabé

Auteur : PFEIFFER, Aurélie

Etablissement de soutenance : CERGY PONTOISE : ISTOM

Grade : Maitrise : Cergy-Pontoise : ISTOM : 2005

Résumé
Le Projet d’Appui à la Professionnalisation des Organisations des Producteurs de Coton, financé par l’Agence Française de Développement, a pour objectif de professionnaliser et de développer les capacités institutionnelles des organisations des Producteurs de Coton du Burkina Faso. Mis en place en mai 1997, le projet a programmé 3 études d’évaluation à mi-parcours sur 3 années consécutives. La première étude, réalisée en 2003, avait pour objectif d’étudier l’impact des activités du projet sur les rôles syndicaux, financiers et économiques, ainsi que sur les rôles de prestation de service des groupements de producteurs de coton et des unions départementales de producteurs de coton. La seconde étude, réalisée en 2004, poursuit les mêmes objectifs, mais se situe à l’échelon supérieur : les unions provinciales des producteurs de coton et l’Union nationale des producteurs de coton, la structure faîtière des organisations. Les résultats de cette seconde évaluation font l’objet de ce mémoire. La troisième et dernière évaluation n’aura pas lieu en 2005 et n’a pas encore été reprogrammée pour des raisons internes au projet.

Mots clés : BURKINA FASO / COTON / EVALUATION / ORGANISATION PAYSANNE / PRODUCTION

Présentation (ISTOM)

Page publiée le 30 avril 2017, mise à jour le 10 octobre 2019