Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → France → 2004 → Effet du semis direct sur la macrofaune des sols tropicaux des Cerrados Brésiliens

ISTOM (2004)

Effet du semis direct sur la macrofaune des sols tropicaux des Cerrados Brésiliens

SARDA, Xavier

Titre : Effet du semis direct sur la macrofaune des sols tropicaux des Cerrados Brésiliens

Auteur : SARDA, Xavier

Etablissement de soutenance : ISTOM

Grade : Mémoire de fin d’Etudes 2004

Résumé
Depuis le début des années 90, la communauté internationale a pris conscience de la nécessité de diminuer les concentrations des gaz à effet de serre (GES) dans l’atmosphère dans le but d’atténuer le réchauffement climatique. Pour diminuer ces concentrations une solution a été adoptée en 1992 durant le protocole de Kyoto visant à séquestrer (stocker) de façon durable le carbone dans le compartiment col, l’agriculture représentant 40% de l’occupation des terres dans le monde. Pour se faire de nouvelles techniques culturales permettant un stockage efficace ont été envisagées car l’agriculture intensive pratiquée durant ces 5 dernières années a provoqué une diminution des stocks de carbone dans les sols agricoles. Le semis direct (SD) sur couvert végétal est une de ces nouvelles pratiques car le non-labour et le couvert végétal présent à la surface du sol protègent la stabilité structurale du sol et permet un stockage durable du carbone. En effet, ce stockage se fait en partie grâce à une protection physique dans les agrégats du sol qui sont majoritairement réalisés par la macrofaune du sol, d’où l’intérêt de bien connaître les peuplements de la faune du sol et d’étudier l’effet du semis direct sur cette dernière. Ce stockage est durable car les microorganismes responsables de la minéralisation, et donc de la sortie de CO2, ne peuvent pas accéder à cette matière organique (carbone organique). Ce mémoire porte sur ce sujet : l’effet du semis direct sur la macrofaune dans les sols tropicaux. Les résultats montrent un effet positif du SD sur la macrofaune : elle est plus importante en densité et en biomasse sous SD que sous semis conventionnelle avec labour. Cet accroissement de population sous SD a des conséquences importantes sur les propriétés physiques, chimiques et biologiques du sol

Mots clés : CERRADOS / FAUNE DU SOL / GAZ A EFFET DE SERRE / GESTION DE L’ENVIRONNEMENT / SEMIS DIRECT

Présentation (ISTOM)

Page publiée le 5 avril 2017, mise à jour le 11 octobre 2019