Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Protection et exploitation des palmiers Doums à Goulbi N’Kaba (Niger)

2013

Protection et exploitation des palmiers Doums à Goulbi N’Kaba (Niger)

Niger

Entraide Protestante Suisse (EPER)

Titre : Protection et exploitation des palmiers Doums à Goulbi N’Kaba (Niger)

Pays : Niger

Date : 2013

Localisation : Niger, région de Maradi, département de Mayayi

N° de projet EPER : 756.343

Contexte
Dans la vallée du Goulbi N’Kaba, le palmier Doum constitue un produit important pour l’économie, car il est exploité à plusieurs fins : le bois est utilisé pour la construction tandis que les feuilles et les tiges servent au tissage de paniers, de nattes et de chapeaux. Autrefois, les palmiers Doums proliféraient dans la vallée du Goulbi N’Kaba. Mais depuis quelques années, leur nombre baisse en raison de leur surexploitation. Or, les récoltes ayant été mauvaises ces dernières années en raison du manque de pluie, les familles ont besoin de revenus supplémentaires pour survivre. Dans ce contexte, la transformation des palmiers Doums représente souvent la seule possibilité d’augmenter leur revenu.

Objectifs
Le projet vise à assurer et augmenter le revenu des familles bénéficiaires tout en garantissant l’exploitation durable des palmiers Doums

Bénéficiaires  : Environ 10 800 habitantes et habitants de dix villages

Activités
Le projet vise à régénérer et protéger les palmiers Doums (Hyphaenea thebaica) au moyen des mesures suivantes : • Pépinière de jeunes palmiers• Information et sensibilisation de la population à la protection des palmiers Doums et à leur exploitation durable • Mise en place de mécanismes de protection efficaces au niveau communal • Formation continue sur les thèmes suivants : hausse de la qualité des produits, calcul de prix, amélioration de la commercialisation des produits à base de palmiers Doums

Partenaires  : Taimakon Manoma

Budget 2016 : CHF 100 000.–

Présentation : HEKS/EPER

Page publiée le 4 juillet 2017, mise à jour le 7 juin 2018