Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Brésil → Soutien à l’autonomie des communautés rurales (Brésil)

2013

Soutien à l’autonomie des communautés rurales (Brésil)

Brésil

Entraide Protestante Suisse (EPER)

Titre : Soutien à l’autonomie des communautés rurales (Brésil)

Pays : Brésil

Date : 2013

Localisation : Brésil, Nord de Minas Gerais, Bahia du Sud-Ouest, Nord-Est de Goiás, Mato Grosso do Sul

N° de projet EPER : 812.029

Objectifs
L’objectif principal du projet est de renforcer les organisations de base rurales. Celles-ci doivent être en mesure de revendiquer leurs droits à l’alimentation et à la terre afin de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la population rurale. Les objectifs spécifiques du projet sont les suivants : 1. Renforcement institutionnel des organisations de base rurales et gestion de petits projets de sécurité alimentaire et d’amélioration des revenus 2. Renforcement du travail national et international de plaidoyer en faveur de l’application des droits à l’alimentation et à la terre 3. Renforcement des Guaraní Kaiowá dans la région de Mato Grosso do Sul. Ce travail doit servir d’exemple pour d’autres populations traditionnelles

Bénéficiaires  : Le projet s’adresse aux communautés rurales du Cerrado. Il s’agit de groupes de population touchés de plein fouet par les inégalités sociales et économiques extrêmes ainsi que par l’extension, souvent illégale, des grandes propriétés et de l’industrie agraire : sans-terres, organisations de petits paysans, populations traditionnelles et minorités ethniques, femmes et jeunes. En tout, les petits projets soutenus par l’EPER bénéficient chaque année à près de 10 000 personne

Activités
Petits projets d’amélioration des conditions de vie : Pour développer et renforcer de nouvelles organisations de base rurales, lesquelles réunissent principalement des groupes de population traditionnels et des indigènes, l’EPER soutient chaque année une quinzaine de petits projets de son organisation partenaire Coodenadoria Ecumênica de Servico (CESE). Ceux-ci visent à améliorer les conditions de vie de ces groupes de population en promouvant des mesures d’agroécologie et de commercialisation, ainsi qu’à renforcer les organisations sur le plan institutionnel. Des aides de départ sont fournies aux bénéficiaires : semences, outils, poules ou abeilles, formation en agriculture durable, développement de petits entreprises ou d’unités de commercialisation.
Formation continue et advocacy : Pour que les organisations de base rurales puissent améliorer durablement les conditions de vie de la population rurale, des changements structurels sont requis de la part de l’Etat brésilien. C’est la raison pour laquelle le projet met également l’accent sur la formation continue des organisations de base en matière de droits à l’alimentation et à la terre, sur leur mise en réseau régionale et sur une information globale quant à la politique publique appliquée dans ce domaine. Pour favoriser l’application du droit à l’alimentation et l’accès à la terre, CESE prend des mesures de mobilisation en collaboration avec d’autres acteurs de la société civile. Au niveau international, CESE recourt à la plateforme œcuménique des Eglises protestantes et catholiques pour faire pression sur le gouvernement brésilien afin qu’il applique les droits sociaux, économiques et culturels de la population
Renforcement des Guaraní Kaiowá : Dans l’Etat de Mato Grosso do Sul, la situation des Guaraní Kaiowá est dramatique. Le projet accorde donc une importance particulière au renforcement de cette ethnie et d’autres ethnies indigènes de la région. Concrètement, il est prévu de dispenser des formations en organisation et de développer et renforcer un réseau local, le « Tribunal popular da terra ». En collaboration avec d’autres organisations, CESE participe également à des activités nationales et internationales de plaidoyer en faveur des Guaraní Kaiowá.

Partenaires  : Coodenadoria Ecumênica de Servico (CESE) est une organisation nationale œcuménique. Au Brésil, elle est très appréciée par la société civile et les autorités. Cette organisation partenaire de l’EPER applique une approche fondée sur les droits humains, joue un rôle important dans les questions de politique de développement et ses campagnes d’information nationales sur le sujet touchent une large population. Son programme est mis en œuvre par une équipe opérationnelle de 26 personne

Budget 2016 : CHF 140 000.–

Présentation : HEKS/EPER

Page publiée le 3 août 2017