Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Projet FoDiBo Fonio Dialacoto Boukombé (Bénin Sénégal)

2015

Projet FoDiBo Fonio Dialacoto Boukombé (Bénin Sénégal)

Sénégal Bénin

ADG (Aide au Développement Gembloux)

Titre : Projet FoDiBo Fonio Dialacoto Boukombé (Bénin Sénégal)

Pays : Sénégal Benin

Zone d’intervention : Dialacoto – Sénégal ; Boukombé – Bénin

Durée : 24 mois 2015 – 2016

Contexte
Les conditions de vie dans la commune de Dialacoto et de Boukombé sont rendues difficiles par plusieurs facteurs : le manque d’infrastructures, l’absence d’eau courante et d’électricité, les contraintes agricoles (dégradation des sols et difficulté d’accès aux intrants et aux équipements) et les ruptures périodiques d’approvisionnement alimentaire. Les causes d’une telle insécurité alimentaire sont à rechercher dans la faible productivité de l’agriculture et par conséquent les faibles stocks céréaliers des ménages, la pauvreté, la non-diversification de la diète, la forte dépendance vis-à-vis des marchés et la faible résilience des ménages. _ Le fonio est la plus ancienne céréale cultivée en Afrique de l’Ouest. Sa culture est adaptée aux sols pauvres ou dégradés et aux pluviométries fluctuantes. Elle ne nécessite pas d’intrants et sa récolte précoce permet de fournir de l’alimentation pour rompre la période de soudure. Le fonio peut et doit jouer un rôle important dans les stratégies de lutte contre l’insécurité alimentaire dans les zones où il était anciennement cultivé.

Présentation
Le projet FoDiBo est la première intervention d’ADG au Bénin. Il vise à renforcer la souveraineté alimentaire dans les communes de Boukombé (au Bénin) et de Dialacoto (au Sénégal) grâce au développement de la filière fonio comme source de revenus et d’aliments adaptés aux habitudes culturelles des familles paysannes.

Objectifs généraux et spécifiques
L’objectif spécifique du projet FoDiBo est le suivant : « La filière fonio contribue durablement au renforcement de la souveraineté alimentaire dans les communes de Dialacoto et Boukoumbé » _ Le projet visera particulièrement à contribuer aux aspects suivants : • Accès durable aux moyens de production et notamment aux semences et au matériel (Fonds Solidaire de Développement Local) ; • Accès aux connaissances et notamment des techniques de production agroécologiques (promotion de l’innovation paysanne avec mise en place de champs de démonstration paysanne, voyage d’échange entre Bénin et Sénégal) ; • Transformation et ajout de valeur à la production par la transformation (formation, matériel, voyage d’échange au départ du Bénin et du Sénégal vers les pays voisins producteurs) ; • Commercialisation adéquate de la production agricole (organisation des producteurs, contractualisation entre groupements de producteurs-trices et de transformatrices) ; • Renforcement des organisations de producteurs-trices et acteurs locaux (avec une attention particulière à l’approche coopérative) ; • Plaidoyer sur la souveraineté des autorités locales.

Bénéficiaires : En synthèse, on peut retenir que le projet bénéficiera directement à 650 familles paysannes, représentant environ 5 000 personnes. Le nombre de bénéficiaires indirects est d’environ 100 000 personnes : • Les 96 397 habitants des communes ; • Les consommateurs de produits agricoles des centres urbains ; • Les partenaires de l’A2PF, de l’OPDAD et d’ADG dans d’autres régions et d’autres pays ainsi que les réseaux dont elles sont membres

Partenaires  : A2PF, l’Association des Professionnels et Promoteurs du Fonio est le principal acteur de la promotion du fonio au Bénin et particulièrement dans le département de l’Atakora ; OPDAD : L’Organisation pour la Promotion du Développement Autonome de Dialacoto (OPDAD) est une association créée en octobre 2007 intervenant dans la zone de Dialacoto au Sénégal.

Budget total et partenaires financiers : Budget Total : 49 981 €
La Coopération Belge au Développement – DGD : 5 500 € Wallonie Bruxelles International : 7 026 € Loterie Nationale : 37 455 €

Présentation : ADG

Page publiée le 13 juillet 2017, mise à jour le 14 avril 2018