Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Opérationnalisation du réseau de surveillance du fleuve Sénégal – OMVS

2016

Opérationnalisation du réseau de surveillance du fleuve Sénégal – OMVS

Sénégal

Titre : Opérationnalisation du réseau de surveillance du fleuve Sénégal – OMVS

Pays : Sénégal

Lieu : Saint-Louis

Dates : 2016 : 12 mois

Partenaires : AE Rhône Méditerranée Corse Lyon Asconit Consultants Lyon CNR Lyon OMVS Dakar

Contexte
Outre les composantes climatiques (déficits pluviométriques et hydriques chroniques), le développement démographique, l’exploitation minière et l’expansion des zones de cultures influencent de plus en plus les ressources en eau, notamment d’un point de vue qualitatif. Cette régression n’est pas sans conséquence sur les usages et entraîne une disponibilité des eaux de surface de plus en plus contraignante. Dans ses rapports, l’OMVS souligne la dégradation des eaux tant sur le plan physicochimique (altération des paramètres de base relatifs à la matière organique et aux nutriments, contamination des eaux par les micro-polluants), que sur le plan bactériologique. Les principales sources de contamination s’articulent autour des villes et des zones irriguées, la présence de deux grands barrages (Diama, Manantali) et les apports diffus influencent l’intégralité du fleuve Sénégal. Toutefois, l’absence de données régulières et uniformisées ne permet pas de définir l’étendue de ces altérations et l’évolution des pollutions. Afin de proposer un véritable outil d’évaluation et de suivi de la qualité des masses d’eau de surface, l’OMVS souhaite recevoir un appui pour la mise en place du réseau initial de suivi de la qualité des ressources en eau (quantitatif et qualitatif) du bassin du fleuve Sénégal. Cette étape souligne la mise en oeuvre du Plan d’Action Stratégique de gestion des problèmes environnementaux prioritaires, notamment la mesure 2 de l’OLTQE 2 (Objectif à long terme de qualité de l’environnement) : Assurer un meilleur contrôle de l’amélioration sur la qualité des eaux

Descriptif
Le programme présenté par CNR et ASCONIT prévoit : * Le renforcement des capacités des experts de l’OMVS. (un échange avec les services des Agence RMC et Adour Garonne sera envisagé) ; * Le positionnement des 40 stations de suivi selon la démarche requise (coordonnées géographiques, identification de repères fixes, identification des sites de prélèvement qui tiennent compte de l’homogénéité de la masse d’eau, définition de paramètres à analyser en fonction des pollutions ....) ; * L’acquisition de quelques équipements de prélèvement, de mesure et d’analyse in-situ voire de station automatisées ; * La réalisation de prélèvements, des mesures et des analyses in-situ incluant la formation sur place des préleveurs, la mise à disposition de fiches de relevés, la présentation d’outils de traitement et de capitalisation, etc

Budget global : 289.400 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 31 mars 2017, mise à jour le 18 avril 2018