Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Afrique du Sud → Améliorer l’accès et la qualité des services de la santé infantile dans la Province de Limpopo

2016

Améliorer l’accès et la qualité des services de la santé infantile dans la Province de Limpopo

Afrique du Sud

Titre : Améliorer l’accès et la qualité des services de la santé infantile dans la Province de Limpopo

Pays : Afrique du Sud

Durée : 2016 - 2016

Contexte
La Province de Limpopo est une province défavorisée, notamment le district de Sekhukune qui constitue l’un des plus pauvres du pays. 80% de la population de Limpopo est rurale, composée pour plus de la moitié de jeunes de moins de 25 ans (dont 10% moins de 5 ans.). Le manque d’accès aux services de santé de qualité se traduit par des taux élevés de mortalité maternelle, un taux de fécondité élevé (en particulier dû aux grossesses chez les adolescentes) ainsi qu’une forte prévalence du VIH. Malgré des progrès réalisés, les comportements à risque des jeunes, notamment en terme de santé sexuelle et reproductive constituent un vrai défi.

Objectifs  : Améliorer la santé des enfants et des jeunes sud-africains en renforçant la qualité, l’accès et l’utilisation des services de santé de l’enfant dans le District de Sekhukhune dans la Province de Limpopo

Porteur du projet : AMREF Monaco

Résultats attendus
Le budget annuel consacré à la santé scolaire a augmenté et des campagnes de sensibilisation sont effectuées dans les écoles sur les divers problèmes de santé des jeunes et des adolescents
Les adolescents (10-14 ans) et les jeunes (14-25 ans) reçoivent les informations et les services liés à la santé sexuelle et reproductive et ses droits associés, à la prévention du VIH/SIDA, des infections sexuellement transmissibles et de la tuberculose et des services de planning familial, fournis d’une manière respectueuse et impartiale, en offrant un espace confidentiel et privé afin que les jeunes se sentent libres d’exprimer leurs requêtes
Des conseils et des informations sont fournis aux élèves à travers une méthode de pédagogie ludique sur les maladies liées à l’eau et à la santé sexuelle et reproductive et ses droits associés, au VIH/SIDA, aux infections sexuellement transmissibles, à la tuberculose et sur la planification familiale
Les parents sont sensibilisés sur le programme intégré de la santé en milieu scolaire et sur l’importance du dépistage, de l’examen et du suivi de leurs enfants par les équipes médicales de santé en milieu scolaire

Bénéficiaires 20 organes exécutifs d’établissement scolaire 20 éducateurs d’orientation de vie et 200 pairs éducateurs 12 infirmières et 20 agents de santé communautaires 1.400 jeunes scolarisés 200 adolescents (10-14 ans) et 300 jeunes (14-25 ans) 500 parents d’enfants scolarisés et communautés locales

Financement : 28 035,00 €

Présentation

Page publiée le 14 juillet 2017, mise à jour le 31 mars 2018