Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Japon → Pedological environment and agro-ecological system of the Sudano-Sahelian zone, in Niger, West Africa

Hokkaido University (1992)

Pedological environment and agro-ecological system of the Sudano-Sahelian zone, in Niger, West Africa

Nagumo F.

Titre : Pedological environment and agro-ecological system of the Sudano-Sahelian zone, in Niger, West Africa

Auteur : Nagumo F.

Université de soutenance : Hokkaido University

Grade : Master Course 1992

Résumé
L’étude agro-écologique dans la zone Soudano-Sahélienne a été réalisée sur le site central du Projet HAPEX-SAHEL en Niger, Afrique ouest. Particulièrement, l’environnements géomorphologiques et pédologiques ont été étudiés par photo-interprétation et l’étude sur le terrain. Les résultats ont réalisé, en utilisant SIG, la carte des unités géomorphologiques et la carte pédologique. L’occupation de terrain végétal a été classifiée par l’analyses de la télédétection (SPOT). Toute ces résultats avec ceux de l’analyses des sols, caractérisent l’environnement agro-écologique de cette région étudiée. Le système des terrains est composé de plateau résiduel des Continental terminal (Ct3), des jupes sableuses éoliennes, des glacis couverts par de sables éoliens, des vallées sèches, des terrasses alluviales, et des formes sableuses éoliennes. La qualité de terrain est lié au type géomorphologique et à la distribution de la couverture sableuse. La profondeur et la couleur des sol sableux ont été considérée comme le critère le plus important pour la classification des sols. Presque tous les sols sont pauvre à propos de la nutrition pour les plantes. Mais les caractéristiques physiques des sols sableux contribuent en culture du millet avec la pluie sous la condition climatique semi-aride de la région. L’enquête sur l’activité agricole et sur la vie villageoise montre que le système agricole entre deux tribus, Zarma (agriculteur) et Peul (agriculteur-éleveur), est très différent. Les paysans Zarma cultivent le millet extensivement par l’agriculture de déplacement. Leur recolle est faible, et généralement, ils doivent aller travailler aux grandes villes. Par contre, les paysans Peul cultivent le millet intensivement, généralement au même champ. Ils élèvent du bétail sur les zones de pâturage (= la jachère). Leur vies sont plus stable et plus adaptées à l’environnement naturel, en profitant des avantages d’élevage qui sont, l)l’application des fumés des animaux pour l’engrais, 2)la production de lait, 3)le déplacement de la zone de pâturage, et 4)le meilleur faire de provision de la propriété. À la fois, Il signifie que le système agricole des paysans Peul est basé sur la nature plus fort que ceux des Zarma. L’augmentation de la population nécessitera un système agricole alternatif, qui doit être lié avec l’amélioration de système cultural.

Mots clés : TOPOSEQUENCE ; SOL ; TYPOLOGIE ; PROFIL PEDOLOGIQUE ; CARACTERE MORPHOLOGIQUE ; CARACTERISTIQUE PHYSIQUE ; CARACTERISTIQUE CHIMIQUE ; CARTOGRAPHIE ; UTILISATION DU SOL ; SYSTEME DE PRODUCTION ; TELEDETECTION SPATIALE ; SATELLITE SPOT ; DEGRADATION DU SOL ; DEVELOPPEMENT RURAL ; NIGER ; ZONE SOUDANOSAHELIENNE

Présentation (Horizon IRD)

Version intégrale

Page publiée le 16 décembre 2017, mise à jour le 19 avril 2020