Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2016 → e-ATM : Améliorer la sécurité des patients dans le cadre de la médecine traditionnelle africaine

Agence Nationale de la Recherche (ANR) 2016

e-ATM : Améliorer la sécurité des patients dans le cadre de la médecine traditionnelle africaine

Médecine traditionnelle - Afrique de l’Ouest

Agence Nationale de la Recherche (France)

Titre : e-ATM : Améliorer la sécurité des patients dans le cadre de la médecine traditionnelle africaine

Région : Afrique de l’Ouest

Référence projet : ANR-16-MRSE-0019

Date : Début et durée du projet scientifique mars 2016 - 18 mois

Programme ANR : Construction de l’Espace Européen de la Recherche (MRSEI) 2016

Présentation
Le projet E-ATM renforce la dimension internationale des TIC et aspects innovants et pluridisciplinaires d’Horizon 2020 et un niveau plus élevé de la coopération internationale avec des payes à revenu faible ou moyen dans le domaine de la R&D dans les TIC et l’innovation centrée sur la MTA, qui est bénéfique aux pays cibles en Afrique Sub-Saharienne. La complémentarité des membres du réseau en termes d’expertise constitue un atout du projet E-ATM. Il réunit une douzaine d’équipes d’Europe et d’Afrique aux compétences diverses incluant les NTIC et l’Informatique Médicale, les réseaux mobiles, le traitement de la parole, l’anthropologie, la médecine traditionnelle, la pharmacologie. Ces membres du réseau comprennent 6 partenaires européens issus de 5 pays dont une PME française ayant une branche en Afrique de l’Ouest, et 6 pays africains. Le réseau ciblé pour e-ATM constitue un consortium pluridisciplinaire assurant la masse critique nécessaire pour accomplir le travail envisagé dans le projet. Les différents membres de l’expertise dans les domaines de la médecine (conventionnelle et traditionnelle), la pharmacognosie, la pharmacologie, et des compétences dans le domaine des nouvelles technologies de l’information (Web Sémantique, Représentation des Connaissances Médicales, Technologies Mobiles et Traitement de la Voix et du Langage parlé). Le Projet e-ATM va impliquer en outre des tradi-praticiens et des usagers finaux vivant dans des zones rurales des pays cibles en Afrique. Le projet bénéficiera de la présence de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) au Burkina Faso, qui est activement engagé dans la promotion de la médecine traditionnelle

Coordinateur : Gayo Diallo (Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique)

Partenaires  : LABRI Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique

Financement Aide de l’ANR : 22 550 euros

Présentation (ANR)

Page publiée le 21 mai 2017, mise à jour le 12 octobre 2017