Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2014 → Projet de renforcement de l’agriculture irriguée au Mali (REAGIR)

2014

Projet de renforcement de l’agriculture irriguée au Mali (REAGIR)

Mali

Titre : Projet de renforcement de l’agriculture irriguée au Mali (REAGIR)

Numéro de projet : CA-3-A035436001

Pays/Région : Mali

Début-Fin : 2014-09-03 / 2019-12-31

Description
Le Projet de renforcement de l’agriculture irriguée au Mali (REAGIR) vise la poursuite du développement durable de l’agriculture irriguée afin d’accroître la sécurité alimentaire à travers l’augmentation de la production agricole, principalement dans les régions de Mopti et Koulikoro. Les principales activités portent sur l’aménagement, la construction et la réhabilitation d’infrastructures liés à la production, la conservation et la commercialisation (périmètres irrigués villageois, micro-barrages, magasins de stockage et pistes rurales) des produits agricoles issus de l’irrigation. De l’accompagnement et de la formation des producteurs et productrices à de nouvelles techniques agricoles et sur l’utilisation durable des ressources naturelles (sol et eau) sont aussi prévus. L’initiative contribue à la mise en œuvre de la programmation de la coopération allemande dans le secteur de l’irrigation de proximité et par le fait même, s’intègre dans la mise en œuvre du Programme national d’irrigation de proximité du Mali.

Résultats atteints
Parmi les résultats obtenus jusqu’en mars 2016 par la Société allemande pour la coopération internationale (GIZ) et l’organisation Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW) : Pour le volet technique mis en œuvre par la GIZ : 1) la formation de 272 producteurs, dont 144 femmes sur les techniques de production maraîchère et la lutte phytosanitaire intégrée ; 2) la formation de 23 maçons pour l’entretien des ouvrages hydro-agricoles ; 3) la dotation de 372 producteurs, dont 174 femmes, en matériels et intrants pour accompagner la mise en application de la formation sur les techniques maraîchères. Pour le volet financier (infrastructures) mis en œuvre par la KfW : 1) la construction de 50 périmètres irrigués villageois (PIV) pour une superficie de 2 000 ha ; 2) l’aménagement de cinq mares ; la réhabilitation de 22 PIV pour 880 ha ; 3) le lancement des chantiers de constructions de 10 micro-barrages pour une superficie estimée à 310 ha et de deux seuils d’épandage pour une superficie estimative de 30 ha ; 4) le lancement des chantiers de construction de trois magasins de stockage d’une capacité de 90 tonnes et de 21 km de pistes rurales 5)la formation de 514 personnes dont 170 femmes sur les techniques de productions agricoles, la gestion des infrastructures hydro-agricoles et la structuration des producteurs et productrices. Ces résultats ont contribué à la mise en œuvre du Programme national d’irrigation de proximité dans le cadre duquel s’inscrit REAGIR et l’ensemble des initiatives dans le domaine de l’irrigation de proximité au Mali. Le projet fait partie intégrante de l’engagement du Canada à l’égard de la lutte contre les changements climatiques dans les pays en développement.

Agence d’exécution — Partenaire : GIZ - Société allemande pour la coopération internationale

Contribution maximale ACDI : 75 000 000 $

Présentation (ACDI-CIDA)

Page publiée le 12 juin 2017