Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Pour un collège au cœur du sahel sénégalais : extension et réhabilitation du collège de Ndem

2016

Pour un collège au cœur du sahel sénégalais : extension et réhabilitation du collège de Ndem

Sénégal

Titre : Pour un collège au cœur du sahel sénégalais : extension et réhabilitation du collège de Ndem

Pays : Sénégal

Date  : 2016

Présentation
Le village de Ndem Meissa est sur la Commune de Ngogom, département de Bambey, dans la zone sahélienne du Sénégal. Cette région, très peuplée qui vivait autrefois de l’arachide, est à présent en voie de désertification à cause de la sécheresse chronique et de l’aridité des sols. Il y règne donc une grande pauvreté qui a de fortes conséquences sociales : -un fort exode rural qui pousse les hommes et les garçons à aller en ville (Dakar, Thiès) pour trouver des emplois saisonniers et même un exode de longue durée alimentant l’émigration, -une économie locale de subsistance, basée sur le maraîchage en saison humide et l’élevage de petits troupeaux, économie tenue en grande partie par les femmes. Ndem est le pôle d’une quinzaine de villages aux alentours. Ce groupe de villages rassemble 8 000 habitants. Une association, devenue « l’ONG des villageois de Ndem » (statut juridique sénégalais) mène depuis plusieurs décennies une politique de développement local très cohérente, de grande notoriété au Sénégal. Elle a pu ainsi réaliser, entre autres, deux forages hydrauliques, un poste de santé, une case des tout-petits, l’école primaire, un centre d’artisanat. Il y a deux ans, un enclos de maraîchage y a été réhabilité avec une formation importante à la culture biologique et à la transformation des produits maraîchers. Une association de jeunes, « Eco Jeunes Solidaires », créée à l’instigation de l’ONG, mène des actions de sensibilisation vers la population, les jeunes et les femmes sur les enjeux environnementaux et de solidarité. Le collège de Ndem a été réalisé en 2008 par l’ONG de Ndem. Il a été intégré dans l’académie de Djourbel du Ministère de l’Education Nationale (prise en charge du salaire des enseignants par l’Etat). Deux salles de classes ont été construites sommairement, à l’écart du village, sans végétation (cf. Photos). Il n’y a aucune enceinte autour du collège, protégeant des troupeaux qui errent librement. Aucun auvent ne propose de l’ombre aux collégiens. Il n’y a pas de bloc administratif ni de salle de réunion pour les professeurs. La croissance démographique (70 élèves en 2010, 246 en 2015, 275 en 2016) fait que les deux salles de classe sont à présent totalement insuffisantes. Une troisième salle est libérée depuis plusieurs années, lorsque cela est possible, par l’école primaire. Les objectifs visés sont : -une amélioration primordiale des moyens mis à disposition du collège (2 nouvelles salles de classe équipées en tables-bancs, un bloc administratif pour l’équipe enseignante) -une sécurisation de l’espace scolaire par la mise en place d’une enceinte (mur et clôture grillagée), -l’amélioration des conditions de vie pour les élèves (sanitaires, des arbres et un auvent) -l’ouverture d’un espace agro-écologique, pour une initiation pédagogique en prise directe avec l’activité économique locale (proximité de l’enclos de maraîchage biologique et d’un Jardin Faune- Flore) et avec les préoccupations environnementales. La Commune de Ngogom a mis gratuitement à disposition du collège la parcelle foncière (2 ha) et financera la réalisation du mur d’enceinte. L’ONG a mobilisé les villageois pour réaliser bénévolement la plantation des arbustes et la haie vive qui consolidera la clôture grillagée de l’espace agro-écologique.

Financement : 38 599€

Agence Micro Projets

Page publiée le 6 juillet 2017, mise à jour le 14 avril 2018