Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mauritanie → Améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement des populations défavorisées de la ville de Nouakchott.

2015

Améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement des populations défavorisées de la ville de Nouakchott.

Mauritanie

Titre : Améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement des populations défavorisées de la ville de Nouakchott.

Pays : Mauritanie

Dates  : Date prévisionnelle de début de projet : 15 juillet 2015 — Date prévisionnelle de fin de projet : 31 janvier 2017

Objectifs
Objectif général : Améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement (et ainsi à la santé) des populations défavorisées de la ville de Nouakchott. _ Objectifs spécifiques : - Améliorer l’accès et la qualité de l’eau en faveur des populations défavorisées de la zone de Tarhil (commune de Riyadh située au Sud de la ville de Nouakchott) par l’extension du réseau d’eau, le subventionnement des raccordements des ménages au réseau et la création de deux nouvelles bornes fontaine. - Améliorer l’accès à l’eau en faveur des élèves de la zone de Tarhil grâce au raccordement de 17 écoles au réseau d’eau. - Sensibiliser les habitants dans la zone de Tarhil, notamment les élèves, aux problématiques liés à l’eau (hygiène, problématique des fraudes sur le réseau, gaspillage de l’eau). Former les utilisateurs et les gestionnaires de toilettes écologiques construites dans le cadre du projet à leur bonne utilisation et leur maintenance. - Améliorer l’accès à l’assainissement dans les écoles et centre de santé de Riyadh. - Renforcer les capacités de gestion du Service de l’environnement de la Communauté Urbaine de Nouakchott ainsi que celles des Communes, en particulier Riyadh, pour améliorer la gestion de l’eau et de l’assainissement

Description
Au vu des besoins toujours importants en termes d’eau potable et d’assainissement à Nouakchott, la CUN a sollicité ses partenaires en vue d’étendre le projet, au travers du Projet communautaire d’accès à l’eau et l’assainissement (PCAEA), dont les principales activités consistent en : - l’extension du réseau d’eau d’environ 18 kilomètres dans le quartier de Tarhil ; - le raccordement des ménages ; - la construction de deux bornes fontaines sur ce réseau ; - le raccordement de 17 écoles au réseau et la construction d’un point d’eau dans chacune d’elles ; - la sensibilisation des populations et des écoliers aux problèmes liés à l’eau, au gaspillage et aux fraudes sur le réseau ; - la formation des utilisateurs et gestionnaires des toilettes écologiques construites dans le cadre du projet à leur bonne utilisation et leur maintenance ; - la construction de toilettes dans deux écoles, deux centres de santé, ainsi que dans le Bureau départemental des associations des parents d’élèves de Tarhil. Le modèle de toilettes retenu se fera selon le retour d’expérience des projets précédents réalisés par la CUN ; - l’ancrage et l’application de la stratégie Eau et assainissement de la CUN : appropriation des outils de management au sein de l’équipe de projet de la CUN pour le renforcement de la gestion interne et le suivi des activités terminées et en cours, consolidation du système management et du manuel des procédures ; - l’amélioration pour la CUN de la maîtrise d’ouvrage communautaire en lien avec les Communes et les autres acteurs du développement urbain (SNDE, société civile, etc.).

Bénéficiaires : Public(s) cible(s) : 40 000 personnes

Porteur du projet : COMMU URBAINE NOUAKCHOTT

Montant subvention : 80 000,00 €

Source : Coopération décentralisée (Région Ile de France)

Page 16/17 du document source

Page publiée le 16 mai 2017, mise à jour le 23 mai 2018