Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mongolie → Pérenniser la réintroduction du cheval de Przewalski (Mongolie)

2017

Pérenniser la réintroduction du cheval de Przewalski (Mongolie)

Mongolie

Titre : Pérenniser la réintroduction du cheval de Przewalski (Mongolie)

Pays : Mongolie

Zone d’intervention : Commune de Khomyn Tal, Ouest de la Mongolie

Période d’intervention : Janvier 2017 – Décembre 2018

Secteur : Espèces animales menacées, Préservation de la biodiversité

Organisation : TAKH

Contexte : La zone d’intervention est périphérique du Parc National de Khar Us Nuur. Elle est habitée par une soixantaine de familles d’éleveurs transhumants qui élèvent caprins, ovins, chevaux domestiques, bovins et chameaux. Les pratiques des éleveurs n’ont que peu d’impacts sur les pâturages mais le risque d’hybridation entre chevaux de Przewalski et domestiques est important car ces derniers sont en grande partie libres de leurs mouvements.

Description
Ce projet vise à préserver le cheval de Przewalski, seul cheval à n’avoir jamais été domestiqué. Classé « Éteint à l’état sauvage » par l’IUCN jusqu’en 1990, des projets de réintroduction lui ont permis de retrouver son milieu d’origine. Il y a désormais 400 individus en liberté, principalement dans les steppes de Mongolie. Les Przewalski restent menacés par la présence des troupeaux des éleveurs locaux, susceptibles de rentrer en compétition avec eux pour l’herbe et l’espace. Ces contacts peuvent entraîner des transmissions de maladie et surtout des cas d’hybridation avec d’autres chevaux. C’est pourquoi le cheval de Przewalski reste aujourd’hui classé « En danger » par l’IUCN

Objectifs
Les objectifs principaux de ce projet sont : Mettre à jour le contrat de conservation précédemment signé entre TAKH et les éleveurs de Khomyn Tal. Améliorer la communication autour de la qualité des produits de la coopérative, et notamment la laine de bébé chameau. Un film promotionnel sera réalisé et diffusé à cet effet. Poursuivre l’autonomisation des éleveurs pour qu’ils puissent gérer efficacement leur coopérative. Un séjour à Oulan Bator sera organisé afin qu’ils deviennent capables d’envoyer des produits à l’étranger

Partenaires  : • WWF Mongolie • Sain Dalai Baikhal (coopérative d’éleveurs) • Khomyn Talyn Takh (ONG mongole ‘soeur’ de TAKH)

Financement
Budget total  : 19 500 €
Subvention Fondation Ensemble : 7 500 €

Fondation Ensemble

Page publiée le 10 juillet 2017, mise à jour le 14 avril 2018