Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2015 → Strengthening selected municipalities in the management of migration (Morocco)

2015

Strengthening selected municipalities in the management of migration (Morocco)

Maroc

Titre : Strengthening selected municipalities in the management of migration (Morocco)

Stärkung von ausgewählten Kommunen im Umgang mit Migration und Flucht

Pays : Maroc

Numéro du projet : 2014.4113.8

Durée : 01.01.2015 - 31.12.2017

Commissioned by : German Federal Ministry for Economic Cooperation and Development (BMZ)

Contexte  : L’année 2013 a été marquée par un tournant dans la politique migratoire du Maroc qui, au cours des vingt dernières années, est devenu progressivement un pays de transit et d’accueil pour les migrants et les réfugiés. Plusieurs organisations de la société civile marocaine ayant déploré de graves violations des droits de l’homme à l’encontre de migrants et de réfugiés, le roi Mohammed VI a réagi aux nouveaux défis. En septembre 2013, il a chargé le gouvernement d’élaborer une politique uniforme et humaine en matière d’asile et d’immigration. En outre, en 2014, environ 18 000 migrants, originaires par exemple de Syrie, du Sénégal et du Nigéria, ont obtenu un titre de séjour dans le cadre d’une campagne de régularisation de leur statut. Le gouvernement a ainsi fait une avancée importante, mais la stratégie nationale d’asile et d’immigration reste à mettre en œuvre au niveau local. Pour ce faire, il faut créer des possibilités d’intégration, tant économiques et culturelles que sociales. Le manque de compétences et de ressources au niveau communal font que la nécessaire activité d’intégration ciblée sur les publics concernés ne peut pas être assurée. Outre le nombre croissant de réfugiés et de migrants, le retour de nombreux Marocains de l’étranger, par exemple d’Espagne, pose de grandes difficultés aux communes. Leurs besoins en offres d’intégration et en conseil n’ont jusqu’à présent pratiquement pas été pris en compte au niveau communal. Il faut remédier aux problèmes résultant des connaissances linguistiques insuffisantes, de l’absence de connaissances du marché de l’emploi et de la rencontre de cultures et traditions différentes.

Description
Marhaba – Bienvenue au Maroc ! C’est le mot d’ordre sous lequel dix communes bénéficient d’un appui à la mise en place d’une culture marocaine de l’accueil. Cette culture de l’accueil présuppose que les individus soient acceptés et intégrés indépendamment de leur couleur de peau, de leur origine ou de leur religion. Les acteurs communaux seront amenés à se familiariser avec les thèmes de l’immigration, de l’intégration et des besoins des migrants. Les nouveaux arrivants en provenance du Sénégal, de la Côte d’Ivoire ou de la République démocratique du Congo ont ainsi besoin de cours de langue, de formations continues spécialisées ou de conseil juridique. Outre les migrants et les réfugiés, les Marocains de retour de l’étranger sont aussi pris en considération. Pour que l’intégration sociale, économique et culturelle puisse réussir, les communes ont besoin d’un soutien, surtout financier. En outre, il faut renforcer les compétences techniques et interculturelles des administrations communales et des organisations locales. Le projet apporte une contribution ciblée au renforcement des capacités des acteurs communaux dans le domaine du travail d’intégration prévenant les conflits. Ainsi, des formations sont menées dans les domaines de la gestion de projets, de la coopération interculturelle et du travail d’intégration inclusif. Par ailleurs, le projet incite les acteurs communaux à constituer des réseaux nationaux et internationaux avec des communes allemandes et turques. Le projet donne aux acteurs des communes les capacités nécessaires pour organiser eux-mêmes des projets d’intégration, comme un concours photo interculturel sur les thèmes de l’identité et de la rencontre, par exemple. Grâce à un travail de sensibilisation ciblé, la population locale est mieux familiarisée avec les potentiels qu’offre l’immigration pour le développement local des communes. Le projet fait partie de l’initiative spéciale du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) pour la stabilisation et le développement en Afrique du Nord et au Proche-Orient. Les projets de cette initiative spéciale contribuent à créer des perspectives sociales et économiques pour les habitants de la région. Dans ce cadre, plus de 200 millions d’euros supplémentaires ont été débloqués à ce jour pour les projets de la GIZ et d’autres agences d’exécution entre 2014 et 2019. Les thèmes visés sont la promotion des jeunes et de l’emploi, la stabilisation économique, la démocratisation ainsi que la stabilisation des pays voisins en crise.

Objectif : Une atmosphère d’acceptation mutuelle et de dialogue a été instaurée dans dix communes marocaines. Les immigrants, les réfugiés et les Marocains de retour de l’étranger se sentent intégrés à la vie locale. Les conflits latents sont désamorcés par des projets d’intégration ciblés dans le domaine économique, social et culturel.

Partenaire du projet : Ministry of Moroccan Expatriates and Migration Affairs

Financement : 3 500 000 Euro

Présentation : GIZ

Page publiée le 20 juillet 2017