Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Afrique de l’Ouest → TERRE ET PAIX : Soutenir l’emploi des jeunes et l’accès à la terre comme prévention des conflits au Sénégal, Niger et Mali

2015

TERRE ET PAIX : Soutenir l’emploi des jeunes et l’accès à la terre comme prévention des conflits au Sénégal, Niger et Mali

Afrique de l’Ouest (Sénégal, Niger et Mali)

Titre : TERRE ET PAIX : Soutenir l’emploi des jeunes et l’accès à la terre comme prévention des conflits au Sénégal, Niger et Mali

Pays : Afrique de l’Ouest (Sénégal, Niger et Mali)

Localisation : Sénégal : departement de Ziguinchor, Mali : Commune Nioro du Sahel et de Guétéma ; Niger : régions de Tillabery, region de Tahoua, commune de Tabalak

Durée : dal 01/02/2015 al 31/07/2017

Descriptif
Ce projet vise l’employabilité des jeunes ruraux, femmes et hommes, issus de zones à risque à travers le renforcement professionnel et entrepreneurial. Les jeunes ciblés sont formés à devenir porteur de projet et suivi dans la réalisation de ce dernier. Les activités agro-sylvo-pastorales sont revues en intégrant les concepts de l’agroécologie et en réponses aux défis socio, environnementaux et économique. La concertation locale incluant les jeunes femmes et hommes est favorisée autour de l’accès et sécurisation de la terre à cette couche sociale et autres facteurs de production. La dynamique d’insertion des jeunes est proposée selon une approche systémique. C’est tout l’entourage du jeune qui est investi. Sa famille consciente de la situation du jeune s’engage à l’épauler et lui céder des terres. Les autorités locales administratives et coutumières participent au ciblage et s’engage à faciliter la délibération de terre pour les jeunes femmes et hommes. Ce projet reflète l’esprit de contribuer aux efforts pour freiner l’immigration clandestine et l’enrôlement de jeunes dans des activités illicites dans des zones rurales où la fragilité environnementale peut être une de cause de détérioration sociale.

Partenaires  : CNCR (Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux), CNOP (Coordination Nationale des Organisations Paysannes du Mali)

Bénéficiaires : La popolazione delle tre zone d’intervento : circa 70.000 persone

Financement : Unione Europea

Présentation : COSPE

Page publiée le 15 mai 2017, mise à jour le 31 mars 2018