Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2008 → PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DECENTRALISEES POUR LE SUIVI-EVALUATION DES RESSOURCES EN EAU ET DE LEURS USAGES AU BURKINA FASO

2008

PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DECENTRALISEES POUR LE SUIVI-EVALUATION DES RESSOURCES EN EAU ET DE LEURS USAGES AU BURKINA FASO

Burkina Faso

Titre : PROJET DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DECENTRALISEES POUR LE SUIVI-EVALUATION DES RESSOURCES EN EAU ET DE LEURS USAGES AU BURKINA FASO

Région / Pays : Burkina Faso

Date : 2008 La durée totale prévisionnelle du Projet est de 30 mois

Descriptif
Le projet constitue une action concrète s’intégrant dans la mise en œuvre en cours du Plan d’Action pour la GIRE (PAGIRE) du Burkina Faso. Il débouchera sur des résultats immédiats en termes de renforcement des services GIRE déconcentrés en vue d’une amélioration de la connaissance de la ressource et de ses usages et d’une application graduelle et effective de la réglementation visant à une meilleure gestion de la ressource (gestion de la demande, distribution équitable, protection contre les pollutions, atténuation des risques etc.). Ceci contribuera à optimiser et valoriser significativement les investissements dans le secteur de l’eau. En formant le personnel qui sera chargé du suivi des ressources en eau et des usages de l’eau, le projet contribuera notamment à permettre une application effective de la réglementation.
Le programme de formation du projet répond aux besoins spécifiques du Burkina Faso en matière de SREU ; il est en outre fortement axé sur la pratique. A l’issue de la formation le personnel formé sera intégré dans les services des directions régionales chargés du SREU avec pour attributions : (i) assurer le suivi des réseaux hydrométrique, piézométrique et de qualité ; (ii) collecter toutes données relatives aux usages, ouvrages, prélèvements, besoins, risques etc. ; (iii) traiter les données collectées, les saisir dans la banque de données du Système National d’Information sur l’Eau (SNIEau) et en assurer la diffusion au niveau régional ; (iv) contribuer au niveau régional à toute action en matière de GIRE comme la réglementation des ressources en eau.
Le présent projet consistera en (i) un renforcement des capacités en matière de suivi/évaluation des ressources en eau, de suivi des usages de l’eau (ouvrages, demande, besoins environnementaux) et d’application de la réglementation relative aux autorisations et déclarations d’ouvrages hydrauliques. Ce renforcement des capacités porte sur la formation de 18 Techniciens Supérieurs (TS 2 ans de formation) et 25 Agents Techniques (AT 1 an de formation) qui seront intégrés dans la fonction publique au terme de leur formation ; et (ii) une dotation du personnel formé en équipements logistique et informatique nécessaires à l’accomplissement de leurs tâches à l’issue de leur formation.

Financement : Le coût global du projet est évalué à 670.000 Euro. Le projet sera financé par la Facilité Africaine de l’Eau pour un montant d’environ 450.000 Euro (67.2%) du budget total et par la DGRE avec une contribution de 220.000 Euros (32.8%).

Facilité africaine de l’eau (FAE) / African Water Facility(AWF)

Page publiée le 1er juillet 2017, mise à jour le 16 juin 2019