Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Bénin → Renforcement des moyens d’existence et des capacités de réponse aux chocs récurrents des populations du Nord (Bénin)

2013

Renforcement des moyens d’existence et des capacités de réponse aux chocs récurrents des populations du Nord (Bénin)

Bénin

Titre : Renforcement des moyens d’existence et des capacités de réponse aux chocs récurrents des populations du Nord (Bénin)

Suite aux inondations qui ont eu lieu dans le Nord du pays en 2012, un nouveau projet de résilience a pu être mis en place

Pays : Bénin

Localisation : Nord Bénin : 70 hameaux de 18 villages des communes de Karimama et Malanville

Dates : Début : juillet 2013 — Fin : octobre 2014

Objectif
Objectif général : Contribuer au renforcement des capacités de réponse des ménages les plus pauvres faisant face aux crises alimentaires sévères induites par des épisodes chroniques de sécheresses / inondations et des perturbations liées au contexte régional.
Objectif spécifique : Renforcer les moyens d’existence et les capacités de résilience des populations affectées par les aléas climatiques et les perturbations régionales.

Activités
Résultat 1 : Etablir et transmettre la méthode et l’analyse des vulnérabilités socio-économiques et alimentaires aux acteurs clés à travers l’Approche Economique des Ménages (AEM)
Résultat 2 : Renforcer, grâce à des transferts cash/voucher (système de bon d’achat) aux moments clefs de la saison agricole, les moyens d’existence sur les denrées alimentaires de base de 1200 ménages affectés par les aléas climatiques et les perturbations régionales
Résultat 3 : Mettre en place dans chaque village bénéficiaire des dispositifs de prévention et de réduction des risques sur la sécurité alimentaire

Bénéficiaires : 14 000 bénéficiaires directs Plus largement, 86 846 personnes. L’ensemble des populations des villages bénéficiaires tireront profit de l’action, par une meilleure planification (grâce aux informations collectées lors de l’étude HEA) et une résilience accrue (grâce aux activités menées dans le cadre de la réduction des risques).

Partenaires : FADeC-ONG (Femmes Actrices de Développement Communautaire) pour la mise en œuvre de toute l’action, étroite collaboration de partenariat avec l’UNICEF et le PAM.

Financement  : La Commission Européenne (ECHO)

Budget : 600 000 €

Fiche projet : CARE France

Page publiée le 15 juillet 2017, mise à jour le 31 mars 2018