Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2014 → Associations Villageoises d’Epargne et de Crédit Région de l’Oriental et la Région de Meknès-Tafilalet (Maroc)

2014

Associations Villageoises d’Epargne et de Crédit Région de l’Oriental et la Région de Meknès-Tafilalet (Maroc)

Maroc

Titre : Associations Villageoises d’Epargne et de Crédit Région de l’Oriental et la Région de Meknès-Tafilalet (Maroc)

Pays : Maroc

Localisation : Région de l’Oriental et la Région de Meknès-Tafilalet

Dates : Début : janvier 2014 — Fin : décembre 2016

Contexte
Les résultats d’une étude menée par CARE en 2012 sur les causes profondes de la pauvreté au Maroc démontrent que, pour des raisons culturelles, les femmes ont peu d’opportunités économiques, sont plus illettrées que les hommes et manquent de confiance en elles pour initier des activités génératrices de revenus et faire entendre leur voix au sein de leur communauté. Le travail des femmes est généralement informel et sans protection sociale. Aussi, les personnes vivant dans le monde rural sont souvent méfiantes envers le système bancaire qui nécessite des déplacements fréquents vers les grandes villes, et un niveau d’alphabétisme suffisant pour comprendre les contrats et produits disponibles. Traditionnellement le dart ou la kora sont utilisés pour se prêter et emprunter de l’argent entre voisins, mais le système n’est pas formalisé. Ce projet propose donc de formaliser et de rendre plus efficaces ces formes d’entraide en visant l’insertion économique des femmes et en établissant un lien possible avec le système bancaire.

Objectif
Favoriser l’autonomisation et l’insertion économique et sociale de femmes particulièrement vulnérables dans deux régions du Maroc, via l’institutionnalisation d’une nouvelle forme d’entraide solidaire adaptée aux ménages les plus pauvres, les Associations Villageoises d’Epargne et Crédit (AVEC). Cette méthodologie initiée par CARE au Niger en 1991 et répliqué depuis dans près de 70 pays bénéficie à plus de 9 millions de personnes. Elle sera introduite pour la première fois au Maroc, ciblant les femmes les plus marginalisées, issues du milieu rural, dont le besoin prioritaire est l’amélioration de leurs moyens d’existence et une couverture sanitaire.

Activités
Résultat 1 : Renforcer le pouvoir économique des femmes vulnérables grâce à l’investissement dans des initiatives économiques rentables
Résultat 2 : Améliorer la protection sociale des femmes vulnérables
Résultat 3 : Faire évoluer les normes liées au genre vers une plus grande égalité des genres
Résultat 4 : Initier un dialogue avec les autorités publiques pour l’institutionnalisation de la méthodologie AVEC

Bénéficiaires :

Partenaires : Réseau Marocain d’Economie Social et Solidaire (REMESS), Institut Panafricain pour le Développement (IPD)

Financement  : Société Générale pour la Solidarité

Budget : 439 219 €

Fiche projet : CARE France

Page publiée le 3 juillet 2017