Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mali → Boisement et valorisation de la gomme arabique à Kayes au Mali

Date non précisée

Boisement et valorisation de la gomme arabique à Kayes au Mali

Mali

Titre : Boisement et valorisation de la gomme arabique à Kayes au Mali

Amélioration des conditions de vie de plus de 1 000 familles de la région de Kayes par l’accroissement de la couverture ligneuse et l’exploitation durable des boisements de gomme arabique

Pays : Mali

Localisation : Région de Kayes

Dates : non précisée

Descriptif
Ce projet s’appuie sur une pratique traditionnelle de collecte de la gomme arabique dans la région de Kayes, à l’ouest du Mali. La gomme arabique est un écoulement de sève provenant du tronc d’un arbre appartenant à la famille des acacias (l’acacia Sénégal). La filière de la région de Kayes est la plus développée du Mali et présente donc un très grand potentiel pour les autres régions. L’exploitation de cet acacia est généralement pratiquée par les populations pauvres de Kayes et par les éleveurs transhumants. La récolte est vendue à des intermédiaires de la région qui commercialisent la gomme sur le marché malien et pour l’exportation vers la Mauritanie et le Sénégal.
Le projet s’articule autour : * du renforcement des capacités de production (reboisement, formation technique des producteurs…). Par exemple, 342 producteurs ont participé à des séances d’animation sur la gestion durable des ressources naturelles et 167 exploitants membres de coopératives ont été formés en technique améliorée de récolte de la gomme arabique. * d’une meilleure organisation des producteurs et des commerçants et d’une meilleure communication entre eux pour permettre aux producteurs d’avoir un pouvoir * de négociation sur les prix et aux commerçants de réduire leurs coûts d’acquisition * de la recherche de marchés au niveau local et pour l’exportation * de la certification bio pour accéder au marché bio

Objectif L’objectif du projet est donc d’améliorer durablement les performances de la filière tout en augmentant le potentiel de production existant. Il bénéficie à 3 communes du cercle de Kayes et 21 villages soit 51 117 habitants et à des éleveurs transhumants.

Bénéficiaires :

Partenaire : En partenariat avec Le Damier

Budget : Ce projet est financé par l’Union Européenne, CONFED et AGCC

Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF)

Page publiée le 1er juillet 2017, mise à jour le 12 juin 2018