Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2016 → Assistance d’urgence aux ménages vulnérables affectés par la sécheresse et les effets de El Niño (Madagascar)

2016

Assistance d’urgence aux ménages vulnérables affectés par la sécheresse et les effets de El Niño (Madagascar)

Madagascar

Titre : Assistance d’urgence aux ménages vulnérables affectés par la sécheresse et les effets de El Niño (Madagascar)

Pays /Région : Madagascar

Localisation  : sud de Madagascar

Code du projet : OSRO/MAG/603/BEL

Durée : 01/11/2016-30/06/2017

Présentation
Objectif (s) : Réduire l’insécurité alimentaire et accroître la résilience des ménages agricoles vulnérables touchés par la sécheresse et les effets d’El Niño dans le sud de Madagascar.
Activités : Identification et recrutement de six moniteurs pour assurer : la sensibilisation sur l’objet et la raison des distributions, les critères de ciblage, les modalités de distributions ; la vérification de l’identité du bénéficiaire, le mécanisme des plaintes ; la préparation logistique ; l’organisation et le suivi des distributions d’argent ; et le suivi post-distribution. Formations sur le programme de transfert monétaire (PTM) pour comprendre les principes fondamentaux de coordination liés au PTM, déterminer les types de transfert et les mécanismes de distribution, et assurer la mise en oeuvre des transferts monétaires dans les contextes appropriés. Distribution d’intrants agricoles (semences maraîchères et vivrières, boutures de manioc, etc.) à 47 033 ménages. Transferts monétaires de 10 000/20 000 MGA (3,5/6,5 USD) par bénéficiaire à 47 033 ménages, leur permettant d’acheter 4/8 kg de semences ou l’équivalent en intrants agricole. Réalisation d’une enquête d’évaluation sur les transferts monétaires.

Mots clés : MADAGASCAR, SOUTHERN AFRICA, EL NIÑO-LA NIÑA, DROUGHT, CASH-BASED TRANSFERS, CROPS, SEEDS, RESOURCE PARTNERS, BELGIUM,

Bénéficiaires : 47 033 ménages.

Partenaires : La Direction régionale de l’agriculture et de l’élevage, les Services de la météorologie, l’Agence nationale de contrôle officiel des semences, le Centre national de recherche appliquée au développement rural, les organisations non gouvernementales et le Cluster sécurité alimentaire et moyens de subsistence.

Financement : Belgique

Contribution : USD 500 000

Présentation : FAO

Page publiée le 20 juillet 2017, mise à jour le 8 juillet 2018