Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2017 → Amélioration des conditions de retour et d‘accès aux services sociaux de base dans les régions de Mopti et de Gao à travers un appui en reconstruction abri et distribution NFI aux ménages vulnérables (Mali)

2017

Amélioration des conditions de retour et d‘accès aux services sociaux de base dans les régions de Mopti et de Gao à travers un appui en reconstruction abri et distribution NFI aux ménages vulnérables (Mali)

Mali

Titre : Amélioration des conditions de retour et d‘accès aux services sociaux de base dans les régions de Mopti et de Gao à travers un appui en reconstruction abri et distribution NFI aux ménages vulnérables (Mali)

Pays /Région : Mali

Code projet : MLI-17/S-NF/102016

Durée : Jan 2017 - Sep 2017

Contexte
Les déplacements de populations engendrés par la crise ont donc considérablement accru la vulnérabilité des populations maliennes affectées, s’ajoutant à la pauvreté chronique et aux divers chocs subis par le pays depuis plusieurs années (inondations, sécheresses, malnutrition, hausse des prix, insécurité alimentaire, etc.). La pauvreté de la zone et le manque d’opportunité d’emploi entraine une pauvreté toujours plus accrue des retournés et résidents qui impact les conditions de vie des ménages et leurs moyens de subsistance. Le HCR comptabilise 134 058 maliens réfugiés dans les pays limitrophes. A la suite de la signature des accords de paix, les conditions du Nord du Mali s’étaient stabilisées et les intentions de retours des maliens réfugiés étaient en hausse et favorable au retour volontaire. A titre d’exemple, le nombre de retournés volontaires étaient passé de 4 900 en janvier 2016 à 6 539 en avril 2016 dans la région de Menaka. Bien que les conditions sécuritaires actuelles aient un impact négatif sur les intentions de retours, il est possible d’avancer qu’une stabilisation du Nord entrainerait automatiquement des mouvements de retours. Au-delà du fait que les populations sur le retour ne disposent pas des moyens nécessaires à la réhabilitation/reconstruction et entretien de leur logement, ces ménages ont généralement été dépourvus de leurs moyens d’existence et se retrouvent dans une situation d’extrême vulnérabilité. Ainsi, afin de garantir des conditions de vie décentes à ces ménages il est crucial que ces retournés disposent d’un appui à la reconstruction de leur maison un de kit NFIs, selon les recommandations fournies par le Cluster Abri/NFIs et les besoins selon le contexte pour répondre au mieux à l’accompagnement des personnes retournées ou victimes de catastrophes naturelles. Les personnes victimes de catastrophes naturelles, telles les inondations, font également parti des personnes affectées et nécessitant une assistance en Abri et NFI. Selon les informations disponibles au 24 août, OPIDIN prévoit que l’inondation en 2016 sera extrêmement plus élevée et sera certainement plus que les dix dernières années.

Présentation
Afin d’appuyer les ménages vulnérables victimes des conflits ou des inondations, ACTED souhaite développer un projet intégré afin d’appuyer la reconstruction d’abris et la réinstallation dans la zone de retour. Dans ce cadre, ACTED prévoit d’une part de réaliser avec REACH une évaluation exhaustive des abris et des besoins dans le Nord du Mali et la région de Mopti. Dans les régions stratégiques, ACTED souhaite pré positionner des kits NFI afin de favoriser la résistance des populations vulnérables aux chocs externes. Suite à cette étude, ACTED d’appuyer 450 ménages pour la reconstruction de leur abris et leurs moyens de réinstallation à travers une approche participative et communautaire. Les ménages les plus vulnérables recevront également un appui technique en main d’œuvre. Un fonds d’urgence pour environ 100 ménages sera conservé afin d’assister les personnes déplacées victimes de conflits.

Bénéficiaires : Total : 3,300 personnes bénéficiaires Female : 990 Male : 2,30

Mise en œuvre : Agency for Technical Cooperation and Development(ACTED)

Contribution : $700,000

Présentation : UNOCHA

Page publiée le 27 juin 2017