Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Reconstitution du Cheptel à Ouallam - Projet d’Urgence d’Appui à la Sécurité Alimentaire (RCO_PUSA) Niger

2011

Reconstitution du Cheptel à Ouallam - Projet d’Urgence d’Appui à la Sécurité Alimentaire (RCO_PUSA) Niger

Niger

Titre : Reconstitution du Cheptel à Ouallam - Projet d’Urgence d’Appui à la Sécurité Alimentaire (RCO_PUSA) Niger

Pays :

Dates : 12 mois : du 01 novembre 2011 au 31 octobre 2012. Se prolonge jusqu’au 31 décembre 2012

Objectifs
Le projet est conçu pour pallier l’aggravation de l’insécurité alimentaire des ménages vulnérables ayant perdu la majeure partie de leurs animaux lors de la crise de 2010. Le projet tente d’accroître le pouvoir d’achat de ces ménages vulnérables afin qu’ils puissent lutter contre l’insécurité alimentaire, par la restauration de leurs actifs productifs.
Ainsi, les objectifs du projet sont les suivants : Objectif global : Les conditions de vie des ménages agro-pastoraux vulnérables affectés par la crise 2009/2010 sont améliorées dans le département de Ouallam. Objectif spécifique : Les actifs productifs des ménages en insécurité alimentaire sont restaurés notamment par les activités d’élevage

Activités Prévus
Distribution de 17.000 têtes de caprins à 5.600 ménages vulnérables Sécurisation et suivi sanitaires des caprins distribués (vaccinations, déparasitage et traitement) Mise en place d’un service de santé animale de proximité (installation CVR (clinique vétérinaire rural) et 30 AE (auxiliaires d’élevage)) Mise en place et suivi de comités de gestion de 5 Boutiques d’Aliments Bétail (BAB) Renforcement des capacités de 7.600 ménages vulnérables sur les techniques de gestion du troupeau, de la santé animale et de l’alimentation du bétail dans un contexte à risques climatiques et environnementaux élevés.

Bénéficiaires : 5.600 ménages d’agropasteurs en insécurité alimentaire (directement concernés par toutes les actions du projet), et 2.000 ménages (gratifiés directement par l’accès aux services de santé animale de proximité, aux sensibilisations et à la disponibilité des aliments bétail). Soit 53.200 personne

Partenaire : ONG Karkara

Bailleur et budget : Banque Mondiale 141.349.000 FCFA (215.619 Euros

Vétérinaires Sans Frontières (VSF) Belgique

Page publiée le 8 juin 2017, mise à jour le 11 avril 2018