Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2011 → Projet d’Appui au Développement du Zebu Peul au Sahel (ZEPESA II) Burkina Faso

2011

Projet d’Appui au Développement du Zebu Peul au Sahel (ZEPESA II) Burkina Faso

Burkina Faso

Titre : Projet d’Appui au Développement du Zebu Peul au Sahel (ZEPESA II) Burkina Faso

Pays : Burkina Faso

Localisation : Burkina Faso, Provinces de l’Oudalan et du Séno

Dates : 1ère Phase : 2005 - 2009 2ème Phase : 2011 – 2017

Contexte
Le problème central auquel est confrontée la population de la région du Sahel burkinabé est l’instabilité persistante de la sécurité alimentaire des ménages. Ce constat négatif est la résultante de 4 causes majeures, à savoir : (1) une faible production agricole familiale qui ne permet pas l’autosuffisance alimentaire ; (2) une faible production du cheptel liée à : (i) la médiocrité de l’alimentation ; (ii) la faible productivité des races locales ; (ii) la persistance de certaines maladies. (3) un faible revenu des ménages ; (4) une difficulté d’assurer l’alimentation de la famille durant la soudure en raison de la précarité du disponible alimentaire. _ C’est pour renverser cette tendance que VSF et son partenaire local A2N se proposent d’améliorer la sécurité alimentaire des ménages vulnérables dans la province de l’Oudalan surtout en période de soudure d’une part et sécuriser le principal moyen d’existence de la zone qui est le bétail d’autre part.

Objectif  : L’objectif global auquel la phase 2 du ZEPESA va contribuer avec le concours des différents partenaires est d’atténuer la pauvreté et la sécurité alimentaire des agro-pasteurs dans les provinces de l’Oudalan et du Séno.

Présentation
Cinq axes stratégiques ont été retenus pour atténuer la pauvreté et l’insécurité alimentaire des ménages dans les provinces de Séno et de l’Oudalan : Axe 1 : amélioration de la productivité du cheptel (amélioration génétique, alimentation et santé animale) Axe 2 : lutte contre la vulnérabilité (réduction de l’insécurité structurelle, appui direct et ciblé aux ménages très vulnérables, développement d’AGR) Axe 3 : amélioration des revenus des ménages vulnérables (commercialisation du bétail) Axe 4 : appui à la gestion des ressources naturelles (régénération et la gestion des parcours) Axe 5 : renforcement des capacités des acteurs (formations, structuration des producteurs)

L’approche adoptée est résolument participative tant au niveau des bénéficiaires directs qu’à celui des différents acteurs parties prenantes du secteur

Bénéficiaires : Les bénéficiaires directs principaux sont constitués par les familles bénéficiaires du PAG (Programme d’Amélioration Génétique) et les ménages vulnérables en matière de sécurité alimentaire. Le nombre prévu de bénéficiaires très vulnérables touchés par ce programme s’élève à 312 familles (soit environ 2.200 personnes), dont 25 % de femmes chefs de famille, s’ajoutant ainsi aux 144 familles (1.000 personnes) appuyées lors de la 1ère phase et dont le renforcement aboutira à les sortir de leur situation de vulnérabilité.

Bailleur et budget : 2ère Phase : € 2.522.518

A2N Nodde Nooto

Présentation : Open Aid Be

Page publiée le 16 juin 2017, mise à jour le 1er juin 2020