Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1996 → Caractérisation et suivi des terres de parcours en milieu aride par télédétection : Cas de cuvette de Taznakht, Anti-Atlas marocain

Institut national polytechnique (Toulouse). (1996)

Caractérisation et suivi des terres de parcours en milieu aride par télédétection : Cas de cuvette de Taznakht, Anti-Atlas marocain

Bennouna, Taoufiq

Titre : Caractérisation et suivi des terres de parcours en milieu aride par télédétection : Cas de cuvette de Taznakht, Anti-Atlas marocain

Caracterization and changes detection of arid rangeland. case of taznakht basin, anti-atlas of Morocco

Auteur : Bennouna, Taoufiq

Etablissement de soutenance : Institut national polytechnique (Toulouse).

Grade : Doctorat : Sciences agronomiques : Toulouse, INPT : 1996

Résumé
AU MAROC, LA DESERTIFICATION SE MANIFESTE SOUS FORME D’AUREOLES OU DE TACHES EN EXTENSION A PARTIR DES MILIEUX LES PLUS FRAGILES COMME LES TERRES DE PARCOURS. L’EXPANSION DEMOGRAPHIQUE, L’EXTENSION DE LA CEREALICULTURE AINSI QUE LE SURPATURAGE CONSTITUENT LES PRINCIPAUX FACTEURS DE DEGRADATION DE CES ZONES. L’ANALYSE DES DONNEES SATELLITAIRES EST RECONNUE, AUJOURD’HUI, COMME UN OUTIL TECHNOLOGIQUE PERFORMANT POUR OBSERVER ET MESURER DE MANIERE CONTINUE LA BIOSPHERE. NOTRE OBJECTIF EST DE PROPOSER UNE METHODE DE CARACTERISATION ET DE SUIVI DES TERRES DE PARCOURS DES MILIEUX ARIDES ET DESERTIQUES. CETTE METHODE EST BASEE SUR LA REALITE BIOPHYSIQUE DU MILIEU (DONNEES DE TERRAIN) ET INTEGRE DANS SA CONCEPTION LA COMPOSANTE SOCIO-ECONOMIQUE. TOUTES CES DONNEES SONT CORRELEES AVEC L’INFORMATION SATELLITAIRE DANS UN MODELE SIMPLE, ROBUSTE ET FACILEMENT GENERALISABLE. UNE ETUDE TRES DETAILLEE DE LA CUVETTE DE TAZNAKHT (ANTI-ATLAS MAROCAIN) A PERMIS L’ELABORATION D’UNE TYPOLOGIE DES TERRES DE PARCOURS BASEE ESSENTIELLEMENT SUR LES DONNEES DE TERRAIN. LES RELATIONS ETROITES EXISTANT ENTRE LE MILIEU ABIOTIQUE ET LA VEGETATION ONT ETE AINSI MISES EN EVIDENCE. LES PAYSAGES DES REGIONS ARIDES PRESENTENT UNE CARACTERISTIQUE COMMUNE : LA VEGETATION VIVACE QUI CARACTERISE LES DIFFERENTS TYPES DE PARCOURS, PRESENTE DU FAIT DE LA TRES FORTE DEGRADATION, UNE TRES FAIBLE DENSITE DE BIOMASSE. LA VEGETATION ANNUELLE TRIBUTAIRE DES PLUIES FOURNIT UNE RESSOURCE FOURRAGERE COMPLEMENTAIRE. DES LORS, NOTRE APPROCHE METHODOLOGIQUE S’APPUIE : I- SUR LA RECONNAISSANCE DES INVARIANTS BIO-PEDO-MORPHOLOGIQUES QUI STRUCTURENT LE PAYSAGE. UNE CARTE DE L’ETAT INITIAL EST ELABOREE A TRAVERS LE TRAITEMENT D’UNE IMAGE SPOT DE REFERENCE, CHOISIE EN PERIODE SECHE. II- SUR LA MISE EN EVIDENCE DES CHANGEMENTS RELATIFS A CHAQUE CLASSE. POUR CELA, QUATRE IMAGES, PRISES AU COURS DU CYCLE VEGETATIF, PERMETTENT DE CARTOGRAPHIER, A L’AIDE D’UN INDICE DE VEGETATION, L’EVOLUTION DES DIFFERENTES STEPPES. LES BASES D’UN SUIVI QUANTITATIF DE L’EVOLUTION DES PARCOURS DE MANIERE INTER ET INTRA-ANNUELLE SONT ENSUITE DISCUTEES

Mots clés : Télédétection — Maroc — Régions arides — Anti-Atlas (Maroc)

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 3 juin 2008, mise à jour le 17 janvier 2017