Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1998 → Caractérisation géochimique des lacs collinaires de la Tunisie semi-aride et régulation géochimique du phosphore

Université de Montpellier I (1998)

Caractérisation géochimique des lacs collinaires de la Tunisie semi-aride et régulation géochimique du phosphore

Rahaingomanana , Nathalie

Titre : Caractérisation géochimique des lacs collinaires de la Tunisie semi-aride et régulation géochimique du phosphore

Auteur : Rahaingomanana , Nathalie

Université de soutenance : Université de Montpellier I

Grade : Doctorat : géosciences : Montpellier 1 : 1998

Résumé
Dans le cadre d’une stratégie décennale (1990-2000) de mobilisation des ressources en eau, la Tunisie a entrepris la création d’un millier de lacs collinaires qui se situeront pour moitié en zone semi-aride. Ce travail évalue la qualité de la ressource pour l’usage agricole et analyse les mécanismes de régulation géochimique du phosphore qui peuvent déterminer l’évolution trophique des milieux. L’étude de 24 lacs collinaires en zone semi-aride durant deux années hydrologiques contrastées a permis d’apprécier la variabilité de la salinité en relation avec les bassins versants et les conditions hydrologiques en période d’apports. Les eaux sulfatées-calciques caractérisent les retenues situées dans les bassins versants du Zéroud et du Merguellil. Ces eaux sont les plus chargées en sels et l’augmentation de la salinité par évaporation peut limiter les usages en irrigation. Les eaux à dominante bicarbonatée-calcique, surtout observées dans les sous-bassins versants de la Medjerda, sont bien plus diluées et présentent moins de contraintes. Deux retenues situées au Cap Bon se singularisent par des eaux peu chargées mais à dominante chlorurée-sodique. L’étude de la structure verticale des lacs montre l’existence de stratifications thermiques estivales dans les retenues les plus profondes, et dans le cas d’une transparence réduite. Les teneurs en Chl alpha sont souvent inférieures à 10 microg/l mais les macrophytes se développent dans les eaux limpides. Les eaux sont sous-saturées ou à l’équilibre par rapport à l’hydroxyapatite, mais la précipitation du phosphore dissous ajouté expérimentalement dans les eaux de Fidh Ben Ali semble dépendre de la formation du phosphate tricalcique amorphe. Le rôle des sédiments dans la régulation du phosphore est étudié dans les retenues de Fidh Ben Ali, M’Richet el Anze et Es Seghir...

Mots clés : LAC ARTIFICIEL ; GEOCHIMIE ; PHOSPHORE ; REGULATION ; SALINITE ; VARIABILITE ; SEDIMENT ; TEMPERATURE ; OXYGENE DISSOUS ; RESSOURCES EN EAU ; GESTION DE L’EAU ; QUALITE DE L’EAU ; EXPLOITATION DES RESSOURCES NATURELLES ; EXPLOITATION AGRICOLE ; IRRIGATION ; BARRAGE / BARRAGE COLLINAIRE ; ZONE SEMIARIDE ; TUNISIE

Annonce (SUDOC-ABES)

Présentation (IRD)

Version intégrale

Page publiée le 4 juin 2008, mise à jour le 30 juillet 2017