Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1997 → EFFETS DE LA CONTRAINTE HYDRIQUE SUR LE MECANISME PHOTOSYTHETIQUE DES PLANTES EN C4 ; INTERACTIONS AVEC LES FORTES LUMIERES

Université de Paris 11 (1997)

EFFETS DE LA CONTRAINTE HYDRIQUE SUR LE MECANISME PHOTOSYTHETIQUE DES PLANTES EN C4 ; INTERACTIONS AVEC LES FORTES LUMIERES

SACCARDY, KAREN

Titre : EFFETS DE LA CONTRAINTE HYDRIQUE SUR LE MECANISME PHOTOSYTHETIQUE DES PLANTES EN C4 ; INTERACTIONS AVEC LES FORTES LUMIERES

HYDROUS CONSTRAINT EFFECTS ON PHOTOSYNTHETIC MECANISM OF C4 PLANTS. INTERACTIONS WITH HIGH LIGHT

Auteur : SACCARDY, KAREN.

Université de soutenance  : Université Paris 11

Grade : Doctorat : SCIENCES BIOLOGIQUES FONDAMENTALES ET APPLIQUEES, PSYCHOLOGIE : Paris 11 : 1997

Résumé
LA REPONSE DE LA PHOTOSYNTHESE FOLIAIRE DU MAIS (PLANTE C4 DE TYPE NADP-ME) AU DEFICIT HYDRIQUE A ETE ABORDEE A DIFFERENTS NIVEAUX D’ORGANISATION AFIN DE DECRIRE LE ROLE RESPECTIF DE LA FERMETURE STOMATIQUE ET DES MODIFICATIONS METABOLIQUES DANS LA BAISSE D’ACTIVITE PHOTOSYNTHETIQUE. NOUS AVONS MONTRE QUE L’APPAREIL PHOTOSYNTHETIQUE DU MAIS EST AUSSI RESISTANT AU DEFICIT HYDRIQUE QUE CELUI DES PLANTES EN C3. L’ACTIVITE PHOTOSYNTHETIQUE DES FEUILLES DE MAIS DESHYDRATEES LENTEMENT OU RAPIDEMENT COMME POUR LES FEUILLES TRAITEES A L’ACIDE ABSCISSIQUE, EST RESTAUREE EN GRANDE PARTIE PAR LES FORTES CONCENTRATIONS EN CO#2. CES RESULTATS METTENT EN EVIDENCE QUE L’EFFET INHIBITEUR DE LA SECHERESSE SUR LA PHOTOSYNTHESE EST PRINCIPALEMENT DU A LA FERMETURE DES STOMATES QUI LIMITE L’ENTREE DU CO#2 DANS LA FEUILLES. LE RALENTISSEMENT DE LA FIXATION DU CO#2 DANS CE CAS PROVOQUE (1) UNE BAISSE DE CONCENTRATION DES METABOLITES INTERVENANT DANS L’ASSIMILATION DU CO#2 (MALATE, PYRUVATE, 3-PHOSPHOGLYCERATE, TRIOSES-PHOSPHATE, ALANINE ET ASPARTATE) (2) SANS ALTERATION DE LA CAPACITE (MESUREE IN VITRO) DES ENZYMES IMPLIQUEES DANS LE MECANISME DE CONCENTRATION DU CO#2 PARTICULIER AUX PLANTES EN C4. NOUS AVONS MIS EN EVIDENCE L’IMPORTANCE DE L’ASPARTATE ET DE L’ALANINE COMME ENTREE DE CARBONE DANS LE METABOLISME C4 AU COURS DE L’INDUCTION DE LA PHOTOSYNTHESE CHEZ LES FEUILLES DESHYDRATEES. LA CONCENTRATION DE CES DEUX METABOLITES AUGMENTE AVEC LE DEFICIT HYDRIQUE DES FEUILLES. DES FACTEURS NON-STOMATIQUES TELS QU’UNE REGULATION DES ENZYMES OU UN BLOCAGE DES TRANSFERTS DE METABOLITES A TRAVERS LES PLASMODESMES RELIANTS CELLULES DU MESOPHYLIE ET CELLULES DE GAINE PERIVASCULAIRE, POURRAIENT EXPLIQUER LA REPRISE PARTIELLE DE L’ACTIVITE PHOTOSYNTHETIQUE CHEZ LES FEUILLES DESHYDRATEES PLACEES DANS UNE ATMOSPHERE ENRICHIE EN CO#2. LES MESURES SIMULTANEES DE LA PHOTOSYNTHESE ET DE L’EFFICIENCE PHOTOCHIMIQUE DU PHOTOSYSTEME II (PSII) PAR FLUORESCENCE CHLOROPHYLLIENNE ONT PERMIS DE CONCLURE QUE L’AUGMENTATION DE LA SENSIBILITE DU RENDEMENT QUANTIQUE DE LA PHOTOCHIMIE DU PSII A LA LUMIERE CHEZ LES FEUILLES DESHYDRATEES ETAIT DUE A LA DIMINUTION DE L’ACTIVITE PHOTOSYNTHETIQUE DANS CES CONDITIONS. LE NIVEAU D’ACTIVITE PHOTOSYNTHETIQUE SOUS FORTES LUMIERES DETERMINE EGALEMENT L’ETAT D’EPOXIDATION DES PIGMENTS DU CYCLE DES XANTHOPHYLLES.

Mots clés : ZEA MAYS - PHOTOSYNTHESE - TYPE C4 - FEUILLE VEGETAL - DEFICIT HYDRIQUE - RESISTANCE SECHERESSE - CONDUCTANCE STOMATIQUE- PHOTOCHIMIE - PHOTOSYSTEME 2 - LUMIERE - PHOTOINHIBITION -STRESS — ZEA MAYS - PHOTOSYNTHESIS - C4-TYPE - PLANT LEAF - WATER DEFICIT - DROUGHT RESISTANCE - STOMATAL CONDUCTANCE - PHOTOCHEMISTRY - PHOTOSYSTEM 2 - LIGHT - PHOTOINHIBITION - STRESS

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 4 juin 2008, mise à jour le 15 juillet 2017