Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1997 → Adaptation à la sécheresse et photosynthèse chez le tournesol (helianthus annuus l.)

Institut national polytechnique (Toulouse). INPT (1997)

Adaptation à la sécheresse et photosynthèse chez le tournesol (helianthus annuus l.)

Maury, Pierre

Titre : Adaptation à la sécheresse et photosynthèse chez le tournesol (helianthus annuus l.)

Adaptation to drought and photosynthesis in sunflower (helianthus annuus l.)

Auteur : Maury, Pierre

Etablissement de soutenance : Institut national polytechnique (Toulouse).

Grade : Doctorat : Amélioration des plantes : Toulouse, INPT : 1997

Résumé
LES MECANISMES IMPLIQUES DANS LA REGULATION DU FONCTIONNEMENT PHOTOSYNTHETIQUE EN PERIODE SECHE SONT PLUS OU MOINS RAPIDEMENT REVERSIBLES, PERTURBANT LE FONCTIONNEMENT DE LA PLANTE APRES REARROSAGE. L’OBJECTIF DU TRAVAIL EST D’ETUDIER LA REPONSE GENOTYPIQUE DU TOURNESOL (HELIANTHUS ANNUUS L.) A UNE ACCLIMATATION AU DEFICIT HYDRIQUE, PAR ANALYSE DES CAPACITES DE REGULATION DE L’ENERGIE LUMINEUSE, ET D’ASSIMILATION DU CO#2, A PARTIR DE MODELES BIOCHIMIQUES. L’ACCLIMATATION INDUIT, CHEZ L’HYBRIDE VIKI, DES MODIFICATIONS DU FONCTIONNEMENT DU CHLOROPLASTE. CELLES-CI SE TRADUISENT APRES RETOUR A DES CONDITIONS D’ALIMENTATION HYDRIQUE FAVORABLE PAR : I) UNE PHOTOSYNTHESE NETTE A SATURATION LUMINEUSE PLUS ELEVEE RESULTANT D’UNE MEILLEURE DIFFUSION DU CO#2 DANS LA FEUILLE, II) UN ACCROISSEMENT DE LA PHOTORESPIRATION SOUS FORTS ECLAIREMENTS PERMETTANT DE DISSIPER L’EXCES D’ENERGIE PHOTOCHIMIQUE. DE PLUS, LES EFFETS SUR LES PHOTOSYSTEMES II D’UN SECOND DEFICIT HYDRIQUE, COMBINES A CEUX DES FORTS ECLAIREMENTS, SONT LIMITES PAR UNE AUGMENTATION, RAPIDEMENT REVERSIBLE, DE LA DISSIPATION THERMIQUE. PAR CONTRE, CHEZ LA LIGNEE T32, CE POTENTIEL DE TOLERANCE DYNAMIQUE A LA PHOTOINHIBITION EST ALTERE MALGRE UNE PROTECTION PERMANENTE DES STRUCTURES PHOTOCHIMIQUES. UNE TELLE REPONSE CONDUIT A UNE REDUCTION DES CAPACITES DE LA FEUILLE A VALORISER LES ECLAIREMENTS VARIABLES. LES CAPACITES D’EXPORTATION DES TRIOSES PHOSPHATES HORS DU CHLOROPLASTE SONT AMELIOREES APRES ACCLIMATATION, EN LIAISON POSSIBLE AVEC LE ROLE DES PHOTOSYNTHETATS DANS L’AJUSTEMENT OSMOTIQUE OBSERVE CHEZ CES DEUX GENOTYPES. PAR CONTRE, LES MODIFICATIONS DE LA REPARTITION DE L’EAU DANS LA FEUILLE ET DE L’ELASTICITE DES PAROIS CELLULAIRES NE SEMBLENT PAS LIEES A L’ACCLIMATATION PHOTOSYNTHETIQUE DE LA PLANTE. LES MECANISMES REGULATEURS INDUITS PAR L’ACCLIMATATION APPARAISSENT SELON LE GENOTYPE, ORIENTES VERS LA SURVIE OU VERS L’ADAPTATION DES PROCESSUS PHOTOSYNTHETIQUES A LA PRODUCTIVITE EN CONDITION SECHES.

Mots clés : Tournesol — Résistance à la sécheresse — Photosynthèse — Fluorescence — Chlorophylle — Plantes — Photoinhibition — Osmorégulation — Photorespiration — Variabilité génétique

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 4 juin 2008, mise à jour le 13 juillet 2017