Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1996 → RELATIONS HYDRIQUES, PHOTOSYNTHESE ET EFFICACITE D’UTILISATION DE L’EAU CHEZ DEUX CHENES MEDITERRANEENS CADUC ET SEMPERVIRENT COOCCURRENTS

Université de Paris 11 (1996)

RELATIONS HYDRIQUES, PHOTOSYNTHESE ET EFFICACITE D’UTILISATION DE L’EAU CHEZ DEUX CHENES MEDITERRANEENS CADUC ET SEMPERVIRENT COOCCURRENTS

DAMESIN, CLAIRE

Titre : RELATIONS HYDRIQUES, PHOTOSYNTHESE ET EFFICACITE D’UTILISATION DE L’EAU CHEZ DEUX CHENES MEDITERRANEENS CADUC ET SEMPERVIRENT COOCCURRENTS

WATER RELATIONS, PHOTOSYNTHESIS AND WATER-USE EFFICIENCY IN TWO CO-OCCURRING DECIDUOUS AND EVERGREEN MEDITERRANEAN OAKS

Auteur : DAMESIN, CLAIRE

Université de soutenance : Paris 11

Grade : Doctorat SCIENCES BIOLOGIQUES FONDAMENTALES ET APPLIQUEES, PSYCHOLOGIE : Paris 11 : 1996

Résumé
LE CHENE BLANC (QUERCUS PUBESCENS WILLD.) ET LE CHENE VERT (Q. ILEX L.) SONT DEUX FEUILLUS COOCCURENTS MEDITERRANEENS, RESPECTIVEMENT CADUC ET SEMPERVIRENT. LES FEUILLES DES DEUX ESPECES N’ONT NI LA MEME DUREE DE VIE, NI LA MEME MASSE SURFACIQUE MAIS ELLES ONT DES FONCTIONNEMENTS TRES PROCHES. LES MAXIMUMS D’ASSIMILATION NETTE DU DIOXYDE DE CARBONE ET DE CONDUCTANCE STOMATIQUE SONT SIMILAIRES ENTRE LES DEUX CHENES. AU COURS DE LA SECHERESSE, LES DEUX ESPECES PRESENTENT LA MEME CHUTE DU POTENTIEL HYDRIQUE A L’AUBE, AVEC DES MINIMUMS PROCHES DE -4.5 MPA. LA FERMETURE DES STOMATES ASSURE LA REGULATION DE LA PERTE EN EAU ET PEUT EXPLIQUER LA CHUTE DE L’ASSIMILATION NETTE. POUR LES DEUX ESPECES, AU DESSOUS DE -4 MPA, LES ECHANGES GAZEUX DEVIENNENT QUASIMENT NULS ET L’EFFICIENCE PHOTOCHIMIQUE MAXIMALE DES PHOTOSYSTEMES DEUX COMMENCE A CHUTER. LA PHOTOINHIBITION DE L’ACTIVITE DES PHOTOSYSTEMES DEUX, TOUJOURS REVERSIBLE LE JOUR MEME, ASSURE UNE REGULATION DU TRANSPORT DES ELECTRONS PAR RAPPORT A LA CARBOXYLATION. L’EFFICACITE D’UTILISATION DE L’EAU INTRINSEQUE SERAIT, D’APRES LA COMPOSITION ISOTOPIQUE EN CARBONE DES FEUILLES, IDENTIQUES CHEZ LES DEUX CHENES. LES VARIATIONS INTER-STATIONNELLES DE LA COMPOSITION ISOTOPIQUE SUGGERENT L’EXISTENCE D’UN AJUSTEMENT DU FONCTIONNEMENT FOLIAIRE A LA RESSOURCE EN EAU. MAIS LA STABILITE DE LA COMPOSITION ISOTOPIQUE AU COURS DE LA VIE DE LA FEUILLE MATURE MET EN EVIDENCE UN DECOUPLAGE ENTRE LA PHYSIOLOGIE FOLIAIRE ET LA COMPOSITION ISOTOPIQUE. EN CONCLUSION, L’ETUDE A MONTRE D’UNE PART, UNE STRATEGIE DE TOLERANCE A LA SECHERESSE ESTIVALE TRES VOISINE ENTRE LE CHENE VERT ET LE CHENE BLANC ET D’AUTRE PART, LES LIMITES DE LA SIGNIFICATION ECOLOGIQUE DE LA COMPOSITION ISOTOPIQUE DE LA MATIERE ORGANIQUE FOLIAIRE TOTALE

Mots clés :
FEUILLE VEGETAL - VEGETATION MEDITERRANEENNE - SECHERESSE - CARBONE - CHLOROPHYLLE - EAU - ISOTOPE - ECHANGE GAZEUX - METABOLISME - PHOTOSYNTHESE - RESISTANCE SECHERESSE - QUERCUS ILEX - QUERCUS PUBESCENS
PLANT LEAF - MEDITERRANEAN VEGETATION - DROUGHT - CARBON - CHLOROPHYLL - WATER - ISOTOPES - GAS EXCHANGE - METABOLISM - PHOTOSYNTHESIS - DROUGHT RESISTANCE - QUERCUS ILEX - QUERCUS PUBESCENS

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 4 juin 2008, mise à jour le 18 juin 2018