Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1997 → GESTION DE L’EAU EN MILIEU CULTIVE SAHELIEN DE MONTAGNE (CAP-VERT) : CONSEQUENCES SUR LE RUISSELLEMENT, L’EROSION ET LA PHYTOMASSE

Université de Toulouse 3 (1997)

GESTION DE L’EAU EN MILIEU CULTIVE SAHELIEN DE MONTAGNE (CAP-VERT) : CONSEQUENCES SUR LE RUISSELLEMENT, L’EROSION ET LA PHYTOMASSE

Smolikowski, Bernard.

Titre : GESTION DE L’EAU EN MILIEU CULTIVE SAHELIEN DE MONTAGNE (CAP-VERT) : CONSEQUENCES SUR LE RUISSELLEMENT, L’EROSION ET LA PHYTOMASSE

WATER MANAGEMENT IN SAHELIAN CULTIVATED ENVIRONMENT OF CAPVERDIAN MOUNTAIN. CONSEQUENCES ON THE RUNOFF, THE SOIL EROSION AND THE PHYTOMASS

Auteur : Smolikowski, Bernard.

Université de soutenance : Université Toulouse 3

Grade : Doctorat : TERRE, OCEAN, ESPACE : Toulouse 3 : 1997

Résumé
LE ROLE DU RUISSELLEMENT DANS LES PROCESSUS DE DEGRADATION DU MILIEU CULTIVE, PUIS LES PERFORMANCES D’UN PAILLAGE LEGER DE RESIDUS DE CULTURE ET/OU DE LA HAIE VIVE SUR LE RUISSELLEMENT, L’EROSION ET LA PRODUCTION DE PHYTOMASSE SONT ETUDIES, EN MODE SYNCHRONIQUE OU DIACHRONIQUE, DE LA SURFACE ELEMENTAIRE A LA PARCELLE DE CULTURE, SUR L’ILE DE SANTIAGO (CAP VERT). LES DIFFERENTES CONDITIONS DE GENESE DU RUISSELLEMENT RENCONTREES S’EXPLIQUENT AUTANT PAR L’ETAT D’HUMECTATION PREALABLE DES SOLS QUE PAR LA VARIABILITE SPATIALE DES ETATS DE SURFACE. UN MODELE EMPIRIQUE DE DETERMINATION DES LAMES RUISSELEES EST ELABORE. LA TECHNIQUE DU PAILLAGE, MALGRE LA FAIBLE QUANTITE DE RESIDUS UTILISEE (1,5 TONNES DE M.S PAR HECTARE), PERMET UNE REDUCTION IMPORTANTE DU RUISSELLEMENT ET DE L’EROSION ET ENTRAINE UN MEILLEUR STOCKAGE DES EAUX PLUVIALES DANS LE SOL, CE CARACTERE RESTANT PEU MARQUE EN SAISON SECHE. LES OBSERVATIONS SOUS PLUIES SIMULEES CONFIRMENT LES RESULTATS DES EXPERIMENTATIONS SOUS PLUIES NATURELLES. TOUTEFOIS, AU REGARD DES CONSOMMATIONS REELLES DES CULTURES ET DES RENDEMENTS OBSERVES, CE SUPPLEMENT D’EAU DISPONIBLE N’EST PAS TOUJOURS VALORISE POUR LA PRODUCTION DE GRAIN DES CULTURES. LA TECHNIQUE DU PAILLAGE ASSOCIEE A CELLE DE LA HAIE VIVE DONNE CEPENDANT DES RENDEMENTS EN PHYTOMASSE TOTALE PLUS ELEVES QUE SUR LE SYSTEME TRADITIONNEL. CETTE ETUDE A MIS EN EVIDENCE L’INTERET DU PAILLAGE MAIS EGALEMENT LES LIMITES DE SON UTILISATION DANS CERTAINES ZONES DE L’ILE. L’ADAPTATION DE CETTE TECHNIQUE AUX DIVERSES STRATEGIES PAYSANNES EST NECESSAIRE.

Mots clés :
AMENAGEMENT SOL - BIOMASSE - CONSERVATION EAU - CONSERVATION SOL - CULTURE PLUVIALE - EROSION HYDRIQUE SOL - GESTION RESSOURCE EAU - HUMIDITE SOL - MODELISATION - PAILLAGE - PLUIE - RENDEMENT - RUISSELLEMENT EAU SOL - SIMULATION PHYSIQUE - SYSTEME CULTURE - CHAMP CULTIVE - HAIE - MONTAGNE - PLANTE CEREALIERE - ZEA MAYS - DECHET VEGETAL - EAU PLUIE - EAU RUISSELLEMENT - ILES CAP VERT - SAHEL - SOL CULTIVE - SOL TROPICAL - ESSAI EN CHAMP - ETUDE SUR MODELE - EAU UTILE - STOCKAGE EAU

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 5 juin 2008, mise à jour le 15 juillet 2017