Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1998 → CONTRIBUTION A L’ETUDE DE LA DESERTIFICATION DANS LE SUD TUNISIEN : APPORT DE LA TELEDETECTION AU SUIVI DE L’EVOLUTION RECENTE DES PAYSAGES DU NEFZAOUA (TUNISIE MERIDIONALE)

Université de Paris 7 (1998)

CONTRIBUTION A L’ETUDE DE LA DESERTIFICATION DANS LE SUD TUNISIEN : APPORT DE LA TELEDETECTION AU SUIVI DE L’EVOLUTION RECENTE DES PAYSAGES DU NEFZAOUA (TUNISIE MERIDIONALE)

SAHNOUN, MOHAMED HEDI

Titre : CONTRIBUTION A L’ETUDE DE LA DESERTIFICATION DANS LE SUD TUNISIEN : APPORT DE LA TELEDETECTION AU SUIVI DE L’EVOLUTION RECENTE DES PAYSAGES DU NEFZAOUA (TUNISIE MERIDIONALE)

CONTRIBUTION TO MONITORING DESERTIFICATION IN SOUTH TUNISIA : SUPPLY PROVIDED BY REMOTE SENSING FOR FOLLOWING LANDSCAPE EVOLUTION OF NEFZAOUA REGION (SOUTHERN TUNISIA)

Auteur : SAHNOUN, MOHAMED HEDI.

Université de soutenance : Université Paris 7

Grade : Doctorat : Géographie : Paris 7 : 1998

Résumé
L’OBJECTIF DE CETTE ETUDE EST DE DETERMINER UNE METHODE DE SURVEILLANCE DE LA DESERTIFICATION BASEE SUR LA TELEDETECTION DANS LE NEFZAOUA, REGION OASIENNE ARIDE, DE 3000 KM2, SITUEE DANS LA REGION DES CHOTTS (SUD TUNISIEN). LE CLIMAT DU NEFZAOUA EST ESSENTIELLEMENT CARACTERISE PAR UN DEFICIT AIGU DE LA BALANCE HYDRIQUE ET UN VENT VIOLENT. LES NOUVEAUX MODES D’EXPLOITATION DE L’ECOSYSTEME PAR LES POPULATIONS RURALES DU NEFZAOUA A PROBABLEMENT JOUE UN ROLE MAJEUR DANS LA MISE EN OEUVRE OU DU MOINS L’AGGRAVATION DE LA DEGRADATION DE CELUI-CI. LES PRESSIONS ANTHROPIQUES GENERATRICES DE CETTE DEGRADATION SONT : LA MISE EN PLACE DE NOUVELLES OASIS PRES DES SEBKHAS ENTRAINANT LA SALINISATION ET L’HYDROMORPHIE DES SOLS, LE GASPILLAGE D’EAU PAR UNE SUREXPLOITATION DES AQUIFERES, LE DEFRICHEMENT DES ESPECES LIGNEUSES POUR LES BESOINS ENERGETIQUES DE LA POPULATION RURALE ET LE SURPATURAGE CONDUISANT A LA RAREFACTION, VOIRE MEME LA DISPARITION DU COUVERT VEGETAL. TOUTES CES PRATIQUES ONT FORTEMENT CONTRIBUE A LA DETERIORATION DES INFRASTRUCTURES AGRICOLES ET URBAINES CONSTITUANT UN FREIN A L’EFFORT DE DEVELOPPEMENT DANS CETTE REGION ET UN PAS VERS SA DESERTIFICATION HUMAINE. UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE A ETE ADOPTEE POUR DETERMINER L’EVOLUTION RECENTE DU GEOSYSTEME DU NEFZAOUA. AINSI, L’ETUDE DES CARACTERISTIQUES PHYSIQUES ET BIOPHYSIQUES DU GEOSYSTEME, ET L’ANALYSE DU CONTEXTE SOCIO-ECONOMIQUE, ONT ETE COMPLETEES, EN PREMIER LIEU PAR UNE EVALUATION DES PRINCIPAUX FACTEURS DE DEGRADATION DU MILIEU, CONSTITUES ESSENTIELLEMENT PAR L’EROSION EOLIENNE, LA SALINISATION ET L’HYDROMORPHIE, ET EN SECOND LIEU L’EVOLUTION RECENTE DU PAYSAGE PAR TELEDETECTION. CETTE DERNIERE PARTIE, BASEE SUR UNE ANALYSE DIACHRONIQUE DES IMAGES SATELLITALES (3 IMAGES MSS LANDSAT ET 4 IMAGES VHR IMAGES) SUR UNE PERIODE DE VINGT ANS (1972-1993) A PERMIS DE MONTRER LA DYNAMIQUE GLOBALE DE PAYSAGE DONT LES PRINCIPAUX RESULTATS SONT : 1. LE NEFZAOUA EST CONSTITUE DE 3 GRANDS PAYSAGES : LES OASIS, LES SOLS SABLEUX NUS ET LES SEBKHAS, 2. LA REMARQUABLE VITESSE D’ACCROISSEMENT DE LA SUPERFICIES DES OASIS : EN 1993, ELLE EST 5 FOIS PLUS IMPORTANTE QU’EN 1972. L’HOMME DU NEFZAOUA EST CAPABLE DE LUTTER CONTRE LES FLEAUX CAUSANT LA DEGRADATION DE RESSOURCES : L’EAU, SOL ET LE COUVERT VEGETAL PAR UNE MEILLEUR GESTION DE CES RESSOURCES NATURELLES. CELA NECESSITE UNE PLANIFICATION DE SES ACTIVITES

Mots clés : CLIMATOLOGIE — DESERTIFICATION — TUNISIE (SUD) — TELEDETECTION

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 5 juin 2008, mise à jour le 30 juillet 2017