Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Brésil → Governança de recursos de base comum e capacidade adaptativa de comunidades de fundos de pasto

Universidade de Brasília (UNB) 2015

Governança de recursos de base comum e capacidade adaptativa de comunidades de fundos de pasto

Morimura, Michelle Midori

Titre : Governança de recursos de base comum e capacidade adaptativa de comunidades de fundos de pasto

Auteur : Morimura, Michelle Midori

Université de soutenance : Universidade de Brasília (UNB)

Grade : Doutorado em Desenvolvimento Sustentável 2015

Résumé
La théorie de la gouvernance des commons adopte la notion des sources de base commune comme des biens dont l’usage représente la réduction de la disponibilité à d’autres usagers. Or cela, il y a une grande difficulté dans la restriction de l’accès aux sources, mais son accès est limité, différemment de open access, que, selon cette théorie, serai un genre propre de commons, dans lequel il n’y a pas la possibilité d’exclure les autres usagers, et sa tragédie serai inévitable en limitant l’accès aux sources et en adoptant d’autres stratégies considérées importantes au succès de la gouvernance des CPR. En raison des difficultés à comprendre les relations parmi les types des biens, la façon de gestion et les différents genres de propriété existantes, au cours du développement de la thèse il y a été proposé un nouveau système de classification. Dans ce cas, le open access serai un genre de gestion employé dans quelques communautés de fundo de pasto au semi-aride du nord est brésilien. Ils sont des communautés composées par des zones individuels et par des zones ouvertes de la Caatinga, utilisées collectivement comme prairie naturel dans l’élevage des caprines et des ovines, connues comme fundos de pasto. Chez ces zones d’usage commune, il n’existe pas des limites clairement définies, il n’y a pas non plus des définitions sur ses usagers. Au-delà du propre arrangement institutionnel, initialement exposé, il y a des axes de pression externe qu’accroissent la vulnérabilité socio-environmental et menacent la manutention, à long terme, de ces groupes, spécialement si considérées les prévisions d’augmentation de la fréquence et de l’intensité des périodes de sèche, dues aux changements climatiques. En face de ces questions, la recherche eut par but d’analyser les facteurs qu’affectent la gouvernance des sources de base commune au sens des communautés de fundos de pasto avec gestion du genre open access devant les adversités existantes. Pour réussir cet objectif, sont été réalisées 39 interviews dans les deux étapes initiales de la recherche mise en marche en Salvador, Juazeiro, Uauá, Sobradinho et Casa Nova, au période d’avril à juin 2013. À la fin, la troisième étape, en septembre et octobre 2013, sont été réalises deux études de cas en Uauá, avec l’application de 20 questionnaires, des conversations informels et des observations non participatives. Comme résultat, s’aperçoive l’existence d’une multiplicité des facteurs de pression externe qui menacent ces communautés, tels que les conflits fonciers et l’essor des nouvelles entreprises économiques, comme celles d’énergie éolienne. Cependant, ces groupes ont adoptés quelques stratégies adaptatives avantageuses au climat semi-aride, comme la propre façon de gestion des animaux aux fundos de pasto, la diversification au sens de la production agricole, la gestion collectif des ressources hydriques et la gestion et conservation de la Caatinga ; ce qui fait que le propre système des fundos de pasto soit considère une stratégie adaptative au semi-aride. En plus, en raison d’être une zone d’accès ouvert, les attributs individuels se montrent de grande importance, spécialement la réciprocité, la confiance, l’autonomie, et le leadership local, aspects déjà identifiés dans la théorie des ressources communes. Un attribut individuel identifié comme importante au cours de la recherche a été l’estime de soi des individus. Avec l’estime de soi élevée, l’individu regarde à soi même comme un être capable d’améliorer la réalité où il vit et d’influencer les autres au tour de soi. Avec cela, ils accroissent la capacité d’adaptation aux conditions environnementales et climatiques pour diversifier la production des fourrages et des aliments par des hommes, en agrandissant la capacité d’articulation et de participation aux organisations de la société civile. Il y a d’autres facteurs institutionnels qui sont en évidence dans a gouvernance des open access : les ressources n’’ont pas des limites évidents, les groupes partagent des normes et des règles simples, les règles sont conçues localement et il y a des restrictions à l’usage des ressources. Spécifiquement au cas étudié, dont le niveau de pauvreté est élevé, l’interférence externe du gouvernement est positive, spécialement avec l’essor des programmes de sécurité social et d’urgence. Sont aussi positives les services d’assistance technique et d’extension rurale offert gratuitement par des organes gouvernementaux et non gouvernementaux.

Mots Clés : fundo de pasto, open access, governança sustentável de commons, mudanças climáticas, semiárido, adaptação. Fundo de Pasto, open access, sustainable governance of commons, climate change, semiarid, adaptation gouvernance durable de commons, changements climatiques, semi-aride, adaptation.

Présentation

Version intégrale (10,24 Mb)

Page publiée le 3 août 2017