Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1998 → Calage, validation et application du modèle céres-orge pour l’analyse des risques climatiques en fonction des choix de la variété et de la date de semis en conditions climatiques marocaines

Université de Aix-Marseille 1 (1998)

Calage, validation et application du modèle céres-orge pour l’analyse des risques climatiques en fonction des choix de la variété et de la date de semis en conditions climatiques marocaines

Hanchane, Mohamed

Titre : Calage, validation et application du modèle céres-orge pour l’analyse des risques climatiques en fonction des choix de la variété et de la date de semis en conditions climatiques marocaines

Auteur : Hanchane, Mohamed.

Université de soutenance : Université d’Aix-Marseille 1

Grade : Doctorat Géographie : Aix-Marseille 1 : 1998

Résumé
L’OBJECTIF DE NOTRE ETUDE EST L’EVALUATION DES RISQUES CLIMATIQUES AUXQUELS SONT EXPOSEES LES VARIETES D’ORGE AU MAROC. EN PREMIERE PARTIE, NOUS AVONS MONTRE, A TRAVERS LES ESSAIS EXPERIMENTAUX REALISES DANS LES DOMAINES SENI- ARIDE ET SUBHUMIDE MAROCAINS, LA NECESSITE D’INTEGRER LE TYPE VARIETALE ET LA DATE DE SEMIS POUR ESTIMER LES RISQUES CLIMATIQUES A DIFFERENTS STADES DE DEVELOPPEMENT DE LA PLANTE. DIFFERENTES APPROCHES EMPIRIQUES ONT ETE ENTREPRISES POUR REPONDRE D’UNE FACON GENERALE AUX OBJECTIFS FIXES : LES RISQUES CLIMATIQUES SONT ESTIMES POUR LES CEREALES D’AUTOMNE ET LE SOL EST IGNORE OU DECRIT SOMMAIREMENT. NOTRE ETUDE EST FONDEE SUR LE MODELE DE SIMULATION CERES-ORGE, ELABORE PAR RITCHIE ET AL (1989), DANS LEQUEL LA PLANTE EST DEFINIE PAR DES PARAMETRES GENETIQUES QUI DECRIVENT CHAQUE VARIETE ETUDIEE. L’ETAT HYDRIQUE DU SOL ET LE CLIMAT REPRESENTENT L’ENVIRONNEMENT QUI CONDITIONNE LA CROISSANCE ET LE DEVELOPPEMENT DE LA PLANTE. L’INTERET DU MODELE, MALGRE SA COMPLEXITE, EST DE TENIR COMPTE DE LA DUREE DU CYCLE DE LA VARIETE ET DES PRATIQUES CULTURALES (DATE DE SEMIS, DENSITE DE PEUPLEMENT, IRRIGATION...) DE CE FAIT, IL REPOND PARFAITEMENT A NOS OBJECTIFS. MAIS AVANT TOUTE APPLICATION, LES PARAMETRES GENETIQUES DU MODELE DOIVENT ETRE CALES ET LE MODELE VALIDE. CES DEUX OPERATIONS SONT REALISEES EN UTILISANT DES DONNEES EXPERIMENTALES RELATIVES AUX PROCESSUS DE CROISSANCE ET DE DEVELOPPEMENT DE LA PLANTE AINSI QU’A L’ETAT HYDRIQUE DU SOL. LES RESULTATS OBTENUS MONTRENT ,GRACE AUX METHODES STATISTIQUES D’OPTIMISATION ET DE REGRESSION, QUE LE MODELE EST UTILISABLE POUR L’ESTIMATION DES STADES DE DEVELOPPEMENT (ERREUR D’ESTIMATION DE 5 JOURS), DU RENDEMENT (ERREUR D’ESTIMATION DE 3QX/HA) ET DU BILAN HYDRIQUE A DIFFERENTES PERIODES DE L’ANNEE. EN OUTRE, NOUS AVONS MONTRE LES POSSIBILITES DE SON EXTENSION SPATIALE ET DE SON DOMAINE D’UTILISATION. A LA LUMIERE DE CES RESULTATS, LE MODELE CERES-ORGE A ETE UTILISE POUR ESTIMER, EN FONCTION DE LA DATE DE SEMIS, LES RISQUES CLIMATIQUES AUXQUELS SONT EXPOSES DEUX VARIETES D’ORGE (ARIG8 ET ACSAD6O) A QUATRE PERIODES CRITIQUES DE DEVELOPPEMENT : SEMIS-LEVEE, CROISSANCE DE L’EPI, FLORAISON, FORMATION DES GRAINS. CETTE APPLICATION A ETE REALISEE DANS QUATRE REGIONS AGROCLIMATIQUES APPARTENANT AUX ETAGES BIOCLIMATIQUES SEMI-ARIDE (KHOURIBGA, SETTAT, SAFI) ET SUBHUMIDE (MEKNES). LES RISQUES CLIMATIQUES ETUDIES COR

Mots clés : Agriculture — Aspect économique — Maroc — Climat — Maroc

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 5 juin 2008, mise à jour le 29 juillet 2017