Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1998 → L’IMPACT CLIMATIQUE SUR LA VALLEE DU DRAA (MAROC)

Université de Paris 4 (1998)

L’IMPACT CLIMATIQUE SUR LA VALLEE DU DRAA (MAROC)

DOUKHANI, HAMID

Titre : L’IMPACT CLIMATIQUE SUR LA VALLEE DU DRAA (MAROC)

CLIMATIC IMPACT IN THE DRAA VALLEY

Auteur : DOUKHANI, HAMID.

Université de soutenance : Université Paris 4

Grade : Doctorat : Géographie : Paris 4 : 1998

Résumé
La vallée du Draa est située au sud-est du Maroc. Il est forme d’un filet d’espaces phoenicicoles au milieu d’une région vaste à steppes rases et discontinues dans un désert quasi-absolu. Les précipitations sont irrégulières, les années favorables ou défavorables se succèdent sans périodicité définie. Les écarts thermiques journaliers se situent en janvier en valeur absolue 40’c à Zagora (35’c et-5’c), 36’c à Tagounit (31 ’c et 5’c). L’évaporation potentielle atteint des valeurs importantes de l’ordre de 3 m. Le calcul des différents indices climatiques classe la vallée dans un climat présaharien semi-désertique à tendance continentale. La culture principale de la vallée est le dattier et est souvent menée en association avec d’autres cultures. L’irrigation est connue depuis des siècles, il y a une superposition de deux réseaux de distribution, moderne et traditionnel. L’activité éolienne est placée dans la trajectoire des régimes des vents dominants qui balaient tout le Sahara. Le phénomène d’ensablement est observé dans les zones autrefois cultivées et à proximité des palmeraies. La lutte contre l’ensablement est à la fois biologique (reboisement) et mécanique (arrêt des apports de sable et fixation des fronts dunaires).

Mots clés : MAROC (SUD-EST) — CLIMAT — SOLS ET CLIMAT — ECOLOGIE DES RELIGIONS ARIDES — DATTIER

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 5 juin 2008, mise à jour le 28 juillet 2017