Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1997 → LE BASSIN VERSANT DE L’OUED GROU (PLATEAU CENTRAL MAROCAIN) ETUDE HYDRO-CLIMATOLOGIQUE

Université de Metz (1997)

LE BASSIN VERSANT DE L’OUED GROU (PLATEAU CENTRAL MAROCAIN) ETUDE HYDRO-CLIMATOLOGIQUE

CHERRAD, BRAHIM

Titre : LE BASSIN VERSANT DE L’OUED GROU (PLATEAU CENTRAL MAROCAIN) ETUDE HYDRO-CLIMATOLOGIQUE

CATCHMENT AREA OF OUED GROU (PLATEAU CENTRAL MAROCAIN) STADY HYDRO-CLIMATOLOGICAL

Auteur : CHERRAD, BRAHIM.

Université de soutenance : Université Metz

Grade : Doctorat : Géographie : Metz : 1997

Résumé
L’OBJECTIF DE CETTE ETUDE HYDRO-CLIMATOLOGIQUE EST DE DEFINIR LES CARACTERISTIQUES GENERALES DES ECOULEMENTS DE L’OUED GROU DANS LE CADRE D’UNE CONNAISSANCE DES RESSOURCES EN EAU, DANS UNE REGION MARQEE PAR LES CONSEQUENCES DE SECHERESSES SEVERES. L’OUED GROU, AFFLUENT DE L’OUED BOU REGREG, EST CARACTERISTIQUE DE LA BORDURE SUD ET SUD-EST DU PLATEAU CENTRAL MAROCAIN. SON COURS EST ASSEZ REGULIER BIEN QU’IL TRAVERSE DES REGIONS ACCIDENTEES A SUBSTRATUM IMPERMEABLE, CARACTERISEES PAR UNE FORTE DISCONTINUITE SPATIALE DU COUVERT VEGETAL. LE CLIMAT EST DE TYPE MEDITERRANEEN SEMI-ARIDE. LES CARACTERES ESSENTIELS SONT D’UNE PART, UNE VARIABILITE LIEE A UNE GRANDE IRREGULARITE ANNUELLE ET A L’EXISTENCE DE SEQUENCES D’ANNEES SECHES ET HUMIDES ET, D’AUTRE PART, UN FORT CONTRASTE SAISONNIER (ALTERNANCE D’UNE SAISON HUMIDE ET CLEMENTE ET D’UNE SAISON SECHE ET CHAUDE). LE REGIME HYDROLOGIQUE OBEIT A LA REPARTITION DES PRECIPITATIONS AVEC DEUX SAISONS BIEN DISTINCTES, DE COURTES HAUTES EAUX ET UNE LONGUE PERIODE DE BASSES EAUX. L’ETUDE SPATIO-TEMPORELLE DES DEBITS MOYENS MENSUELS PERMET, EN TERMES DE FREQUENCE, DE FAIRE APPARAITRE LE ROLE PREDOMINANT DU CLIMAT ET DE LA LITHOLOGIE SUR L’ECOULEMENT. CE ROLE EST CONFIRME PAR L’ETUDE STATISTIQUE DES DEBITS EXTREMES (CRUES ET ETIAGES). LA SYNTHESE DE LA CONNAISSANCE DE L’ECOULEMENT EST REALISEE AU NIVEAU DES BASSINS CONTROLES PAR DES STATIONS HYDROMETRIQUES DANS DES BILANS HYDROLOGIQUES. CES BILANS S’APPUIENT SUR DES MODELES DE QUANTIFICATION SPATIALE DES PLUIES, DES TEMPERATURES ET SUR LE DETERMINATION DES CARACTERISTIQUES DE L’ECOULEMENT PAR DES METHODES D’ANALYSE DES PHASES HYDROLOGIQUES. TOUTES CES APPROCHES ONT SOULIGNE L’EFFET DOMINANT DES FORMATIONS IMPERMEABLES ET LA QUASI-INEXISTENCE DES NAPPES, FAVORISANT LE RUISSELLEMENT ET LIMITANT LE SOUTIEN DES DEBITS EN BASSES EAUX. L’ETUDE MONTRE LA NECESSITE D’AUGMENTER LES CONNAISSANCES A TOUS LES NIVEAUX DE LA RESSOURCE EN EAU ET L’INSUFFISANCE ACTUELLE DU RESEAU DE MESURE POUR Y PARVENIR.

Mots clés : CLIMATOLOGIE — HYDROLOGIE — MAROC — OUEDS

Annonce (Google Books)

Page publiée le 5 juin 2008, mise à jour le 13 juillet 2017