Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Nouvelles publications → Impression à la demande 2016 → Impacts de l’action anthropique sur la Suberaie de Kroumirie (Tunisie)

Noor Publishing (2016)

Impacts de l’action anthropique sur la Suberaie de Kroumirie (Tunisie)

Boussaidi Naceur

Titre : Impacts de l’action anthropique sur la Suberaie de Kroumirie (Tunisie)

Auteur (s)  : Boussaidi Naceur
Editeur  : Noor Publishing
Date de parution : 16.12.2016
Pages : 228

Présentation
La présente étude vise à analyser les facteurs directement responsables de la dégradation et leurs conséquences sur la disparition du chêne-liège dans la zone de Tabarka et d’Ain Draham de Kroumirie (Nord-Ouest de la Tunisie). L’évaluation de la dégradation spatio-temporelle de la suberaie est obtenue en comparant l’évolution de la régression spatiale de cette suberaie à l’aide de la méthode diachronique depuis les années soixante jusqu’en 1998, puis la comparaison de l’aire du chêne-liège durant cette période avec celle allant de 1998 à 2009. Ainsi, au cours de 46 ans, la zone d’étude, composée de neuf séries forestières s’étalant sur la région de Tabarka et Ain Draham a perdu 4246 ha de chêne-liège. Cette étude a montré que dans ces neufs séries, on compte 99 douars distribués d’une façon inégales dans les séries, avec 2725 ménages renfermant 8874 individus. Le cheptel est variable en nombre et en race selon les régions et s’articule plus particulièrement sur les caprins dont l’effectif total peut atteindre 13003 têtes suivis de 9111 têtes ovines puis en dernier lieu les bovins qui comptent 2040 têtes. Ce cheptel utilise la suberaie pour le pâturage à toute l’année

Annonce et achat de l’ouvrage (€ 69,90 en 2017)

Page publiée le 6 août 2017