Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1996 → RECHERCHES SUR LES INDICES BIOCLIMATIQUES ET LE CLIMAT PERCU AU MAROC : LE CAS DE MARRAKECH, OUARZAZATE ET ERRACHIDIA

Université de Paris 4 (1996)

RECHERCHES SUR LES INDICES BIOCLIMATIQUES ET LE CLIMAT PERCU AU MAROC : LE CAS DE MARRAKECH, OUARZAZATE ET ERRACHIDIA

KHALLOUKI, ABDELKHALEK

Titre : RECHERCHES SUR LES INDICES BIOCLIMATIQUES ET LE CLIMAT PERCU AU MAROC : LE CAS DE MARRAKECH, OUARZAZATE ET ERRACHIDIA

RESEARCH OF THE BIOCLIMATIC INDEX AND THE PERCEIVED CLIMATE IN MORROCCO.SPECIAL CASE OF MARRAKECH, OUARZAZATE AND ERRACHIDIA

Auteur : KHALLOUKI, ABDELKHALEK.

Université de soutenance : Paris 4

Grade : Doctorat : Géographie : Paris 4 : 1996

Résumé
L’ESTIMATION DE LA QUALITE DU BIOCLIMAT HUMAIN PAR L’INDICE DE REFROIDISSEMENT DE L’AIR DE P.A. SIPLE OU INDICE K, ET PAR L’INDICE THI (TEMPERATURE - HUMIDITY - INDEX) DE E.D. THOM, A MARRAKECH ET DANS LE MAROC PRESAHARIEN (OUARZAZATE ET ERRACHIDIA) A PERMIS DE SOULIGNER L’EXISTENCE DE DEUX SAISONS BIOCLIMATIQUES : - AGREABLE EN HIVER, - DESAGREABLE EN ETE OU L’ORGANISME EST CONTRAINT D’APPELER SES MECANISMES THERMOREGULATEURS. CEPENDANT, LA CONCORDANCE ENTRE LA SYNTHESE BIOCLIMATIQUE DES INDICES ET LES IMPRESSIONS SUBJECTIVES (OU CLIMAT PERCU) DES ENQUETES (INDIGENES ET ETRANGERS), N’EST PAS TOUJOURS ETABLIE. NOUS AVONS REMARQUE QUE LES EFFETS PSYCHOLOGIQUES DU CLIMAT PESENT AUTANT QUE LES EFFETS PHYSIOLOGIQUES DANS LES APPRECIATIONS DE L’AMBIANCE CLIMATIQUE. LES FORMULES BIOCLIMATIQUES, OUTRE LEUR PROBLEME D’APPLICATION, D’INTERPTATION OU D’ADAPTION DE LEURS SEUILS A TOUTE AIRE GEOGRAPHIQUE, NE PEUVENT CERNER TOUTE UNE REALITE AUSSI COMPLEXE, CELLE DE LA VARIABILITE INTER-INDIVIDUELLE, AU SEIN D’UNE MEME POPULATION ET ENTRE UNE POPULATION ETRANGERE. LES APPRECIATIONS DES DEUX CATEGORIES (INDIGENES ET ETRANGERES) SONT CONDITIONNEES PAR L’ENVIRONNEMENT HABITUEL, L’ORIGINE GEOGRAPHIQUE. L’HOMME DE LA REGION POSSEDE UNE MEILLEURE ADAPTATION A SON CLIMAT. LES MOYENS D’ADAPTATION SONT EN GENERAL EMPLOYES CONTRE L’EXCES DE CHALEUR ET DE RAYONNEMENT QUE L’ON PEUT DEFINIR PAR LA MAISON BIOCLIMATIQUE TRADITIONNELLE ET LES KSOUS. PHYSIOLOGIQUEMENT, SON ORGANISME HUMAIN SEMBLE DISPOSER D’UNE MEILLEURE ELASTICITE. LE BEAU-TEMPS, LE BIEN-ETRE SONT LES ATOUTS TOURISTIQUES DU SUD MAROCAIN QUI DEMEURE ENCORE PEU FREQUENTE.

Mots clés : MAROC — INFLUENCE DU CLIMAT —CLIMAT — MARRAKECH — CLIMATOLOGIE — OUARZARZATE — BIOCLIMATOLOGIE — ERRACHIDA

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 5 juin 2008, mise à jour le 18 janvier 2017