Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1996 → L’APPROVISIONNEMENT ET LA CONSOMMATION EN EAU POTABLE DES WILAYAS DE RABAT-SALE ET DE CASABLANCA (1982-2002)

Université de Metz (1996)

L’APPROVISIONNEMENT ET LA CONSOMMATION EN EAU POTABLE DES WILAYAS DE RABAT-SALE ET DE CASABLANCA (1982-2002)

SABBAHI, MOHAMMED

Titre : L’APPROVISIONNEMENT ET LA CONSOMMATION EN EAU POTABLE DES WILAYAS DE RABAT-SALE ET DE CASABLANCA (1982-2002)

THE SUPPLY AND CONSUMPTION OF DINKING WATER IN THE WILAYAS OF RABAT-SALE AND CASABLANCA (1982-2002)

Auteur : SABBAHI, MOHAMMED.

Université de soutenance : Metz

Grade : Doctorat : Géographie : Metz : 1996

Résumé
LA THESE QUE J’AI L’HONNEUR DE SOUTENIR ESSAYE D’ETUDIER L’APPROVISIONNEMENT ET LA CONSOMMATION DE L’EAU POTABLE DANS LES WILAYAS DE RABAT-SALE ET DE CASABLANCA (1982-2002). CETTE THESE SE FOND SUR SIX PARTIES QUI REPONDENT A QUATRE QUESTIONS PRINCIPALES : - LES RESSOURCES EN EAU DE LA ZONE D’ETUDE SONT-ELLES SUFFISANTES A L’APPROVISIONNEMENT EN EAU POTABLE ? - L’APPROVISIONNEMENT EN EAU POTABLE EST-IL FIABLE ? - LA GESTION DU SECTEUR DE L’EAU EST-ELLE RATIONNELLE ? - LES EAUX USEES SUBISSENT-ELLES UN TRAITEMENT AVANT LEUR REJET ? LES RESSOURCES EAU DE LA ZONE D’ETUDE SONT FAIBLES PAR RAPPORT AUX BESOINS DEMANDES EN EAU POTABLE. RAPPELONS QUE CETTE ZONE EST LA PLUS PEUPLEE ET LA PLUS INDUSTRIALISEE A L’ECHELLE NATIONALE. ELLE ABRITE D’ENVIRON 5 MILLIONS D’HABITANTS (1992) ET LOCALISE PLUS DE LA MOITIE DES ACTIVITES ECONOMIQUES DU MAROC. A CET EFFET, CETTE ZONE CONSOMME DE GRANDES QUANTITES D’EAU POTABLE ; EN 1992, SA CONSOMMATION ETAIT DE 191 000 000M3, 80% DE CETTE QUANTITE A ETE CONSOMMEE PAR L’USAGE DOMESTIQUE ET INDUSTRIEL. LA CAPACITE ACTUELLE DE L’ENSEMBLE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION D’EAU POTABLE DE LA ZONE D’ETUDE EST DE 1 168 194M3 J. AVEC CETTE QUANTITE L’EAU POTABLE EST DISPONIBLE EN QUANTITE SUFFISANTE DANS TOUS LES CENTRES DE LA ZONE. LA GESTION DU SECTEUR DE L’EAU POTABLE EST PEU TARDIVE PAR RAPPORT AUX PAYS DEVELOPPES. PAR AILLEURS, L’INSUFFISANCE DE L’ASSAINISSEMENT DANS LA ZONE MENACE LES EAUX D’APPROVISIONNEMENT. LA QUASI-TOTALITE DES RESEAUX NE SONT PAS EQUIPES PAR DES STATIONS D’EPURATION.

Mots clés : GEOGRAPHIE URBAINE — HYDROLOGIE — EAU POTABLE — RABAT (MAROC) — CASABLANCA (MAROC)

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 5 juin 2008, mise à jour le 18 janvier 2017