Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2017 → Etude phytochimique et rôles biologiques des variétés de Phoenix dactylifera (datte) de l’Algérie

Université Hassiba Benbouali de Chlef (2017)

Etude phytochimique et rôles biologiques des variétés de Phoenix dactylifera (datte) de l’Algérie

ALI HAIMOUD, SAFIA

Titre : Etude phytochimique et rôles biologiques des variétés de Phoenix dactylifera (datte) de l’Algérie

Auteur : ALI HAIMOUD, SAFIA

Université de soutenance : Université Hassiba Benbouali de Chlef

Grade : Doctorat 2017

Résumé
Les plantes médicinales représentent une source inépuisable des composés bioactifs tels que les composés phénoliques. Les dattes (Phoenix dactylifera L.) possèdent des vertus thérapeutiques qui nécessitent des études plus approfondies sur leurs composants et leurs activités biologiques. C’est dans ce contexte que nous avons mené une étude qui avait comme objectifs : la détermination de la composition phytochimique par HPLC ; l’étude de l’activité antibactérienne, antioxydante, anti-inflammatoire, antispasmodique et la détermination de la diversité génétique de dix cultivars de datte (Phoenix dactylifera L.) par la technique moléculaire PCR-RAPD. Les teneurs les plus élevées en phénols totaux (6.53±0.18 mg EAG/100g MS), flavonoïdes (4.23±0.29 mg EC/100g MS) et flavonols (1.43±0.15 mg ER/100 g MS) ont été trouvées dans l’extrait méthanolique de la variété Ali Ourached. L’analyse qualitative par HPLC a révélé la présence de plus de dix composés phénoliques. L’extrait de la variété Ali Ourached a montré une activité antioxydante la plus importante par les quatre méthodes (test de DPPH, le blanchissement de β–carotène, la capacité antioxydante totale et la méthode de FRAP). Les résultats de l’activité antibactérienne ont montré des diamètres des zones d’inhibition atteignant 20.73±1.10 mm. L’administration orale des extraits méthanoliques à une dose de 250 mg/kg PC a montré une activité contre l’inflammation induite par l’injection de la carragénine, ainsi qu’une capacité de diminuer les crampes abdominales provoquées par l’acide acétique. L’étude du polymorphisme moléculaire des cultivars de Phoenix dactylifera L. par la technique RAPD, nous a permis de détecter un niveau de polymorphisme élevé. La présente étude a montré que les extraits de dattes contiennent des composants qui peuvent être utilisés dans la prévention de plusieurs pathologies et exploités dans l’industrie alimentaire et pharmaceutique.

Présentation

Version intégrale (9,58 Mb)

Page publiée le 5 décembre 2017