Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2016 → Structure et écologie des Sarcelles d’hiver Anas crecca crecca hivernant au niveau du Lac des Oiseaux et du Marais de la Mékhada (Wilaya d’El-Tarf

Université Badji Moktar de Annaba (UBMA) 2016

Structure et écologie des Sarcelles d’hiver Anas crecca crecca hivernant au niveau du Lac des Oiseaux et du Marais de la Mékhada (Wilaya d’El-Tarf

HARBI Soumaya ép. TALAI

Titre : Structure et écologie des Sarcelles d’hiver Anas crecca crecca hivernant au niveau du Lac des Oiseaux et du Marais de la Mékhada (Wilaya d’El-Tarf

Auteur : HARBI Soumaya ép. TALAI

Université de soutenance : Université Badji Moktar de Annaba (UBMA)

Grade : DOCTORAT EN BIOLOGIE ANIMALE 2016

Résumé
Classée dans la catégorie LC (préoccupation mineure) par l’UICN, la Sarcelle d’hiver Anas crecca crecca a été très peu étudiée par rapport à d’autres espèces plus menacées. Durant deux saisons d’hivernage successives, (2012-2013 et 2013-2014), l’écologie et le comportement diurne de cette espèce ont été étudiés au niveau de deux zones humides situées dans le Nord-Est de l’Algérie : le Marais de la Mékhada et le Lac des Oiseaux. Au cours de cette période, cette espèce s’était montrée peu abondante. Les effectifs étaient faibles au début de la saison d’hivernage, cependant ils avaient connu un accroissement significatif aux mois de décembre et de janvier, puis ils avaient baissé progressivement jusqu’à la fin de la saison d’hivernage. L’activité dominante du budgettemps diurne de cette espèce était l’alimentation, bien que naturellement les Sarcelles d’hiver s’alimentent pendant la nuit. Cette variation du comportement pourrait être expliquée par la disponibilité des chironomes et des graines de plantes palustres qui constituent l’alimentation principale de l’espèce. L’activité de l’alimentation était suivie dans une large proportion par le sommeil, la nage venant en troisième position. L’entretien du plumage était noté avec un faible taux et le vol avait été enregistré à la valeur la plus basse.

Mots clés  : Sarcelle d’hiver, Marais de la Mékhada, Lac des Oiseaux, zones humides, budgettemps diurne

Version intégrale

Page publiée le 15 octobre 2017