Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Canada → La production de charbon de bois comme modèle de foresterie communautaire à Kandiator (Sénégal)

Universite de Moncton (2016)

La production de charbon de bois comme modèle de foresterie communautaire à Kandiator (Sénégal)

Diedhiou, Sihoue

Titre : La production de charbon de bois comme modèle de foresterie communautaire à Kandiator (Sénégal)

Auteur : Diedhiou, Sihoue

Etablissement de soutenance : Universite de Moncton,

Grade : Maîtrise ès sciences forestières 2016

Résumé
Depuis près de deux décennies, le Sénégal s’est engagé sur la voie de la foresterie communautaire dans une perspective de développement des collectivités locales. L’engagement de l’État sur cette voie s’est manifesté par la production de charbon de bois comme activité principale. L’apport économique de ce produit dans le produit intérieur brut du secteur forestier est de 60 %. La question principale de cette étude était de savoir si la production de charbon de bois est un modèle de foresterie communautaire au Sénégal. Afin d’y répondre, nous avons fait une étude de cas sur une forêt au Sénégal (Kandiator) en combinant des données qualitatives issues de recherches documentaires et d’entrevues. Ainsi, les résultats obtenus suite à l’analyse des données ont permis d’observer un écart entre le discours théorique de l’État et la pratique sur le terrain. Les collectivités locales n’ont que très peu de pouvoir de gestion de la forêt, leur accès à la production du charbon de bois est très limité par les mécanismes gouvernementaux, et les retombées (surtout économiques) tirées par les populations locales sont plutôt faibles. À cet effet, nous avons conclu que la production de charbon de bois n’est pas un modèle de foresterie communautaire et qu’il nécessite des changements afin de pratiquer une véritable approche communautaire

Mots Clés : foresterie communautaire ; charbon de bois ; politique ; acteurs

Présentation (PROQUEST)

Page publiée le 1er octobre 2017