Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1996 → RECHERCHES ECOLOGIQUES SUR LES MODALITES ET LES MECANISMES DE TRANSMISSION DES LEISHMANIA. ANALYSE DE SIX FOYERS DE LA MEDITERRANEE OCCIDENTALE

Université de Paris 11 (1996)

RECHERCHES ECOLOGIQUES SUR LES MODALITES ET LES MECANISMES DE TRANSMISSION DES LEISHMANIA. ANALYSE DE SIX FOYERS DE LA MEDITERRANEE OCCIDENTALE

IZRI, MOHAND-AREZKI

Titre : RECHERCHES ECOLOGIQUES SUR LES MODALITES ET LES MECANISMES DE TRANSMISSION DES LEISHMANIA. ANALYSE DE SIX FOYERS DE LA MEDITERRANEE OCCIDENTALE

ECOLOGICAL RESEARCHS ON THE MODE AND MECHANISMS OF TRANSMISSION OF LEISHMANIASES. ANALYZIS OF SIX FOCI OF THE WESTERN MEDITERRANEE

Auteur : IZRI, MOHAND-AREZKI.

Université de soutenance : Paris 11

Grade : Doctorat : SCIENCES BIOLOGIQUES FONDAMENTALES ET APPLIQUEES, PSYCHOLOGIE/SCIENCES MEDICALES : Paris 11 : 1996

Résumé
SIX MESOFOYERS DE LEISHMANIOSE DE LA MEDITERRANEE OCCIDENTALE ONT ETE EXPLORES ENTRE 1983 ET 1992. A L’AIDE DE PIEGES CDC ET DE PIEGES ADHESIFS, 54.707 PHLEBOTOMES ONT ETE CAPTURES. DIX SEPT ESPECES ONT ETE IDENTIFIEES. L’ETUDE DE LA CHOROLOGIE ET DE L’ETHOLOGIE DES PHLEBOTOMES, COMPLETEE DANS CERTAINS CAS PAR L’ISOLEMENT DE SOUCHES DE LEISHMANIA A PARTIR DES VECTEURS ET PARFOIS DES MAMMIFERES RESERVOIRS OU DE L’HOMME, AINSI QUE L’ANALYSE DES FACTEURS COMPORTEMENTAUX HUMAINS PERMETTENT DE PROPOSER DES SCHEMAS EXPLICATIFS QUANT AUX MODALITES ET MECANISMES DE TRANSMISSION. DANS LES FOYERS DE LEISHMANIOSE CUTANEE A LEISHMANIA MAJOR, BISKRA ET M’SILA, L’ENZOOTIE CONCERNE DANS LES FOYERS PRIMAIRES, LE RONGEUR RESERVOIR DE PARASITES, PSAMMOMYS OBESUS. ELLE EST TRANSMISE PAR LE VECTEUR, PHLEBOTOMUS PAPATASI. L’ANTHROPISATION DU MILIEU REVELE LA MALADIE ET FAVORISE L’EPIDEMISATION. DANS LES FOYERS DE LEISHMANIOSE VISCERALE (KABYLIE ET SUD-EST DE LA FRANCE), LA MALADIE SEVIT DANS L’ENVIRONNEMENT HUMAIN. LE MICROFOYER EST CENTRE SUR UN CHIEN RESERVOIR DE PARASITES ET SUR UN ABRI D’HERBIVORES DOMESTIQUES (LAPINS EN PARTICULIER) OU PROLIFERENT LES PHLEBOTOMES. LA TRANSMISSION EST ASSUREE PAR PHLEBOTOMUS PERNICIOSUS, VECTEUR PRINCIPAL, MAIS AUSSI, DANS LES FOYERS NICOIS ET MONEGASQUE, PAR P. ARIASI. DANS LE FOYER DE LEISHMANIOSE CUTANEE A L.EISHMANIA INFANTUM DE TENES, LES ABRIS D’HERBIVORES DOMESTIQUES FAVORISENT LA PROLIFERATION DU VECTEUR PHLEBOTOMUS PERFILIEWI

Mots clés :
TRANSMISSION - PARASITE - PATHOGENE - LEISHMANIOSE - INVENTAIRE FAUNISTIQUE - REPARTITION GEOGRAPHIQUE - RESERVOIR - EPIDEMIOLOGIE - ALGERIE - FRANCE - MONACO - BASSIN MEDITERRANEEN - LEISHMANIA MAJOR - PHLEBOTOMUS PAPATASI - PSAMMOMYS OBESUS - PHLEBOTOMUS PERNICIOSUS
TRANSMISSION - PARASITE - PATHOGENIC - LEISHMANIASIS - FAUNAL SURVEY - GEOGRAPHIC DISTRIBUTION - RESERVOIR - EPIDEMIOLOGY - ALGERIA - FRANCE - MONACO - MEDITERRANEAN BASIN - LEISHMANIA MAJOR - PHLEBOTOMUS PAPATASI

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 6 juin 2008, mise à jour le 18 janvier 2017