Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Nouvelles publications → Impression à la demande 2017 → Quantification de l’érosion hydrique via l’envasement des barrages Autre approche pour cartographier l’érosion hydrique

Presses Académiques Francophones (2017)

Quantification de l’érosion hydrique via l’envasement des barrages Autre approche pour cartographier l’érosion hydrique

Ahmed El Mouden

Titre : Quantification de l’érosion hydrique via l’envasement des barrages Autre approche pour cartographier l’érosion hydrique

Auteur (s)  : Ahmed El Mouden
Editeur  : Presses Académiques Francophones
Date de parution : 27.07.2017
Pages : 112

Présentation
L’envasement des retenues de barrages est étroitement lié à l’érosion hydrique de leurs bassins versants. En effet, la quantification du taux de l’envasement de Sept grand barrages et une vingtaine de petits barrages a été utilisée pour caractériser et cartographier l’érosion hydrique au niveau du bassin hydraulique du Souss-Massa. Au niveau de ce dernier, l’érosion est contrôlée par la lithologie, le relief, l’hydrologie, l’orogenèse et l’action anthropique. Les zones les plus sensibles à ‘érosion hydrique sont (1) les marnes et les maro-calcaires d’âge crétacé du Haut-Atlas occidental à réseau hydrographique méandriforme(2) les roches grenues, surtout les granites et granodiorites, des hautes altitudes de l’Anti-Atlas et du Siroua. Par contre, les zones les moins érodées sont : (1) l’Anti-Atlas métamorphiques et volcano-sédimentaire,(2) les plateaux calcaires et dolomitiques de l’Anti-Atlas, (3) la plaine et (4) les sous bassins versants aménagés. Cette répartition nous a permis l’établissement d’une carte d’érosion du bassin. Comme l’altération est le précurseur de l’érosion hydrique, une étude géochimique et minéralogique des formations superficielles a été menée.

Annonce et achat de l’ouvrage (€ 59,90 en 2017)

Page publiée le 26 août 2017