Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Canada → Les formes d’usage d’Internet et leurs retombées économiques et sociales : Analyse de l’initiative Acacia du Centre de recherches pour le développement international (CRDI) au Sénégal

Universite du Quebec a Montreal (2005)

Les formes d’usage d’Internet et leurs retombées économiques et sociales : Analyse de l’initiative Acacia du Centre de recherches pour le développement international (CRDI) au Sénégal

Agbobli, Christian Edem K..

Titre : Les formes d’usage d’Internet et leurs retombées économiques et sociales : Analyse de l’initiative Acacia du Centre de recherches pour le développement international (CRDI) au Sénégal

Auteur : Agbobli, Christian Edem K..

Etablissement de soutenance : Universite du Quebec a Montreal

Grade : Docteur en communication 2005

Résumé
Depuis le début des aimées 1990, Internet a mobilisé les êtres humains à travers des discours théoriques et institutionnels qui lui sont dédiés. Ces discours autant optimistes que critiques ont cherché à présenter les conséquences de l’avènement d’Internet dans la société moderne. Si la réconciliation entre les tenants de ces deux types de discours reste difficile à effectuer, le fossé se creuse davantage quand il s’agit d’analyser le rôle d’Internet dans les pays en développement. La thèse s’intéresse précisément à l’analyse des formes d’usages d’Internet et à ses retombées au Sénégal. Pour ce faire, l’initiative Acacia, qui vise à doter les communautés de l’Afrique subsaharienne des compétences et moyens nécessaires pour appliquer les technologies de l’information et de la communication à leur développement économique et social, constitue l’objet d’analyse idoine, car elle favorise le recours au concret, parent pauvre de la recherche en communication. L’objectif affiché consiste à répondre à la question centrale de la thèse qui est la suivante : « Quelles sont les formes d’usages d’Internet et leurs retombées sociales et économiques dans le cas de l’initiative Acacia au Sénégal ? » et à vérifier les hypothèses de recherche à savoir que le programme de télécentres mis en place par l’initiative Acacia dans le but de favoriser l’accès des TIC aux organisations économiques et populaires sénégalaises doit reposer sur des préalables nécessaires aux usages d’Internet : 1) l’implication des populations (groupes-cibles) dans la constitution des télécentres, 2) la volonté des organisations d’utiliser Internet et d’améliorer leurs capacités d’actions ; 3) la présence au sein des organisations de compétences susceptibles de s’approprier Internet. Dans ce sens, une présentation de l’environnement sénégalais est effectuée. Cette présentation débute avec l’avènement de l’Islam à partir du Xè siècle et s’achève avec l’alternance politique qui a eu lieu dans ce pays en l’an 2000. le pouvoir maraboutique y joue un rôle prépondérant, grâce au recours au contrat social sénégalais. Ce contrat social, qui fait référence à Jean- Jacques Rousseau, a été initié par Paul Marty et analysé en détail par Donal Cruise O’Brien, Ndiaga Loum, Mamadou Diouf, Moma-Coumba-Diop. La thèse soutient l’idée que les retombées de l’usage d’Internet au Sénégal ne sauraient se réaliser sans un recours à la réalité du pays, notamment avec le rôle prépondérant joué par les marabouts.

Présentation (Amicus)

Version intégrale

Page publiée le 6 septembre 2017, mise à jour le 7 février 2018