Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2017 → Impact de la qualité des eaux des forages Albien et Mio-pliocène sur certains paramètres physico-chimiques du sol dans la zone de Hassi Ben Abdellah(Wilaya de Ouargla)

Université Kasdi Merbah Ouargla (2017)

Impact de la qualité des eaux des forages Albien et Mio-pliocène sur certains paramètres physico-chimiques du sol dans la zone de Hassi Ben Abdellah(Wilaya de Ouargla)

BENAISSA Amel

Titre : Impact de la qualité des eaux des forages Albien et Mio-pliocène sur certains paramètres physico-chimiques du sol dans la zone de Hassi Ben Abdellah(Wilaya de Ouargla)

Auteur : BENAISSA Amel

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Magister en Sciences Agronomiques 2017

Résumé
La région de Hassi Ben Abdellah (Ouargla), est considérée comme étant une zone importante d’extension des superficies agricoles. Le recours à l’irrigation est inévitable pour les cultures et les eaux souterraines sont donc de plus en plus sollicitées ; où l’on dénombre près de 60 forges d’eaux répartis entre Albien et Miopliocène .Toutefois l’aptitude à l’irrigation de ces eaux reste méconnue. Notre travail a porté sur l’évaluation de la qualité de ces eaux ; et d’étudier et comparer leur impact sur l’évolution des propriétés physico- chimiques d’un sol irrigué à trois âges de mise en irrigation différents. Pour cela, six stations d’étude ont été choisies dont trois irriguées par l’Albien et trois par le Miopliocène, réparties sur tout le territoire de la commune de Hassi Ben Abdellah. Les résultats analytiques ont révélé que les eaux d’irrigation issues des forages Albien appartiennent à la classe C4S2 et C3S1, et sont fortement à très fortement salées, à pH tendant vers l’alcalinité (>7) ; ce qui leur confère une mauvaise qualité pour l’irrigation. Touitefois, elles pourraient être exceptionnellement utilisées sur des sols très perméables avec un bon drainage. Les eaux d’irrigation des forages Miopliocène ; appartiennent à la classe C5S4 et C5S3, sont excessivement salées avec un pH alcalin, ce qui les rend inutilisables pour l’irrigation sauf pour sable drainé et pour des cultures du genre palmier dattier, tolérant de fortes salinités. Une approche statistique des analyses physico-chimiques du sol a été élaborée, dont l’interprétation a mis en évidence les conséquences de l’utilisation de l’eau des forages Albien et Miopliocène sur le sol des stations d’études. Elle a montré que l’eau d’irrigation Albienne n’at pas d’influence sur l’évolution des paramètres du sol étudiés, à savoir le pH, la CE et le SAR, en fonction de l’évolution d’âge de mise en irrigation de la station. Contrairement à l’eau d’irrigation du Miopliocène dont les résultats ont montré son influence sur l’augmentation du pH, de la CE et du SAR en fonction de l’évolution d’âge de mise en irrigation de la station. Toutefois, cette influence peut être atténuée par l’intervention de l’homme.

Mots clés : Irrigation, Hassi Ben Abdallah, Albien, Miopliocène, sol, palmeraies, salinisation.

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 17 septembre 2017, mise à jour le 14 août 2018