Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → Les relations sol-végétation de la série dynamique du chêne vert "évaluation de la diversité floristique et édaphique"

Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB) 2016

Les relations sol-végétation de la série dynamique du chêne vert "évaluation de la diversité floristique et édaphique"

Ihaddaden, Akli

Titre : Les relations sol-végétation de la série dynamique du chêne vert "évaluation de la diversité floristique et édaphique"

Auteur : Ihaddaden, Akli

Université de soutenance : Université des sciences et de la technologie Houari Boumediène (USTHB)

Grade : Doctorat 2016

Résumé
Nous avons étudié l’influence des facteurs environnementaux liés au climat, au sol et à la couverture végétale sur la richesse totale des espèces, la richesse des espèces des différentes formes de vie et la composition des espèces des communautés végétales des forêts de Quercus ilex le long d’un transect de 450 km au Nord de l’Algérie, constituant un gradient d’aridité et d’utilisation humaine. Nous avons échantillonné la végétation et recueilli des données environnementales dans 81 parcelles de 10 m × 10 m réparties dans cinq zones représentant les plus grandes étendues forestières de Quercus ilex dans toute la zone d’étude. Nous avons étudié la variation des formes de vie ainsi que la diversité alpha et béta en fonction des variations environnementales. En général la diversité floristique diminue avec les contraintes environnementales, cependant la diversité spécifique est plus liée à l’hétérogénéité du milieu. Nous avons aussi déterminé dans un cadre d’hypothèses aprioristique avec l’utilisation de l’analyse Path analysis, les changements dans la diversité des espèces, ceux-ci sont principalement influencés par les facteurs environnementaux liés aux précipitations et aux régimes de température, ainsi que par la couverture végétale totale. Les changements dans la composition des espèces ont été déterminés par des facteurs associés au régime de température par leur influence sur la richesse des plantes herbacées ligneuses et annuelles et par les facteurs liés au régime des précipitations par leur influence sur la richesse des plantes herbacées vivaces. Nos résultats soulignent l’importance des différences dans l’adaptabilité environnementale des formes de vie les plus importantes pour expliquer le changement de composition (diversité bêta) le long des gradients d’aridité et le rôle médiateur de la couverture végétale totale par rapport aux effets des conditions du sol sur la diversité.

Mots clés : Zones arides Chêne vert Biodiversité Ecologie végétales

Présentation (DSpace)

Page publiée le 17 septembre 2017