Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2017 → Contribution à l’étude de l’’écologie de la reproduction des oiseaux d’eau dans le Sahara

Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach Alger (2017)

Contribution à l’étude de l’’écologie de la reproduction des oiseaux d’eau dans le Sahara

BOUZID, Abdelhakim

Titre : Contribution à l’étude de l’’écologie de la reproduction des oiseaux d’eau dans le Sahara

Auteur : BOUZID, Abdelhakim

Université de soutenance : Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach Alger

Grade : Doctorat 2017

Résumé
Les études dans les zones humides du Sahara Algérien ont fait ressortir que le Gravelot à collier interrompu, la Foulque macroule, le Flamant rose, la Tadorne casarca, la T. de Belon, la Sarcelle marbrée, l’Échasse blanche, l’avocette élégante, le Fuligule Nyroca, le F. Milouin, la Poule d’eau, le Râle d’eau, le petit Gravelot, le Chevalier cul-blanc, le Grèbe castagneux, le Blongios nain, le Busard des roseaux et la Sterne hansel se reproduisent dans ces milieux. Les taux d’éclosion moyens chez le Gravelot à collier interrompu, la Foulque macroule et le Flamant rose sont respectivement 53,0% ; 45,3% et 22,5%. Hormis le Flamant rose, l’échec de la reproduction du Gravelot à collier interrompu par le vandalisme varie entre 16,0 et 41,0% et celui concernant la Foulque macroule varie entre 49,0 et 53,0%. Les nids du Gravelot sont la proie des Mammifères principalement avec un taux variant entre 10,0 et 23,0%. La prédation chez la Foulque macroule avoisine les 9,0%. Les poussins du Flamant rose sont des proies faciles pour les Chacals et les Renards ainsi que pour les Vautours et le Goéland Leucophée.

Mots clés : Zone humide, Sahara, Reproduction, Taux d’éclosion, Vandalisme, Prédation.

Présentation

Version intégrale (9,3 Mb)

Page publiée le 21 septembre 2017, mise à jour le 14 avril 2018