Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2016 → Contribuer au développement socio-économique à travers l’appui pour la formation et l’insertion professionnelle des jeunes des Régions d’Agadez et Zinder

2016

Contribuer au développement socio-économique à travers l’appui pour la formation et l’insertion professionnelle des jeunes des Régions d’Agadez et Zinder

Niger

Titre : Contribuer au développement socio-économique à travers l’appui pour la formation et l’insertion professionnelle des jeunes des Régions d’Agadez et Zinder

Pays : Niger

Code projet : NIG/801

Période d’exécution : Novembre 2016 - Novembre 2019

Secteur : Formation et Insertion professionnelles

Présentation
Selon le Recensement général de la population et de l’Habitat de 2012 au Niger, la tranche d’âge des 15 à 30 ans représente plus de 27 % de la population d’Agadez (131 455 personnes) et 25 % de la population de Zinder (898 447 personnes). Rien qu’à elles seules les régions de Zinder et d’Agadez représentent presque un tiers sur les jeunes de la même plage que compte le Niger. Ses jeunes souffrent d’un accès difficile au foncier ou aux ressources de production agricoles, de la réticence des institutions financières à octroyer des prêts, ainsi que de faibles opportunités de formations professionnelles. Ces facteurs limitent largement leur capacité d’auto emploi et leur employabilité dans des emplois salariés entrainant un taux de sous-emploi et de chômage élevé. Ces jeunes désœuvrés sont par conséquent des proies faciles pour le marché lucratif lié à l’immigration irrégulière. Les conditions socio-économiques, spécialement dans les zones rurales, favorisent également le départ des jeunes filles et garçons locaux qui deviennent à leur tour candidats pour passer en Europe. En conséquence, les bénéficiaires cibles de ce Projet sont les jeunes des régions d’Agadez et Zinder de 15 à 30 ans, ruraux et déscolarisés ou faiblement scolarisés. Le projet interviendra en soutien au Ministère en charge de la Formation professionnelle et technique (MEP/T) et ses démembrements régionaux

Objectif
L’action visera d’un côté le renforcement des capacités institutionnelles au niveau des deux régions concernées pour le pilotage de l’Enseignement et la Formation professionnels et techniques (EFPT) et d’un autre côté à améliorer l’employabilité de plus de 6 000 jeunes filles et garçons.
Sont prévus un ensemble d’appuis tels que : * le développement de formations à travers les centres publics et privés ; * l’amélioration des conditions de formation et d’apprentissage ; * le soutien au développement de micro et petites entreprises pour les jeunes issus des formations.
Ceci impliquera la mise en place de stratégies d’intervention déjà expérimentées au sein d’autres projets de la Coopération luxembourgeoise au Niger et qui tiendront compte du contexte régional particulier et des risques associés aux déplacements des populations (migration). Par ailleurs, l’ensemble des acteurs essentiels à la formation technique et professionnelle et à l’insertion tels que les Institutions de Microfinance (IMF), les Organisations non gouvernementales (ONG) et opérateurs privés locaux ou les maîtres artisans et entreprises accueillant des jeunes en formation, sera impliqué. Ainsi, le Projet favorisera le développement de nouvelles alternatives de formation, tout comme la création de sources de revenus pour les jeunes issus des cycles scolaires de base ou déscolarisés. On peut espérer, mais non pas prévoir avec certitude, qu’une partie des jeunes bénéficiaires préfèreront après leur formation une activité économique autre que celle liée aux divers trafics pratiqués dans les régions ciblées. Le véritable effet sera à observer dans la durée.

Budget total : 6 900 000 EUR

Présentation du projet (LuxDev)

Page publiée le 3 septembre 2017